Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Microscopie hyperspectrale dans le proche IR pour l’analyse in situ d’échantillons : l’instrument MicrOmega à bord des missions Phobos Grunt, Hayabusa-2 et ExoMars

Résumé : L’analyse de la surface par des moyens spatiaux des objets du Système Solaire permet de remonter aux processus géologiques, géochimiques et climatiques qui s’y sont déroulés. La microscopie hyperspectrale dans le proche infrarouge, de par sa faculté à analyser la composition moléculaire et minéralogique d’un échantillon à l’échelle des grains, est une technique novatrice dans le cadre de la planétologie, amenée à compléter les mesures effectuées depuis l’orbite et celles des autres instruments d'analyse in situ. Les développements techniques récents liés aux détecteurs matriciels dans le proche infrarouge, aux machines cryogéniques de dimension et masse réduites, ainsi qu’aux systèmes dispersifs nous donnent désormais la capacité de développer des microscopes hyperspectraux compatibles en termes de masse, volume, puissance et télémétrie avec les contraintes fortes liées à un atterrisseur/rover. Le concept développé a ainsi donné naissance à l’instrument MicrOmega, sélectionné pour faire partie de la charge utile Pasteur du rover ExoMars de l'ESA. Mon travail de thèse s'est tout d'abord fixé pour objectif d'étudier l'extension de la gamme spectrale de l'instrument vers l'infrarouge au-delà de 2.5 µm afin d'identifier et de caractériser d'éventuels composés carbonés ; j'ai procédé à l'analyse des conséquences de cette extension sur la conception de l'instrument. Les résultats de ces études ont permis de faire évoluer le design et les spécifications de l'instrument MicrOmega pour ExoMars. Mon implication dans la préparation de cette mission m'ont conduit à développer des algorithmes de détection automatiques de composés spécifiques au sein d'un échantillon, de manière à coupler les mesures de MicrOmega avec celles du spectromètre RAMAN RLS et du laser à désorption de MOMA, permettant ainsi d'accroître la synergie entre les instruments de la charge utile.Au cours de ma thèse, le décalage du lancement de la mission Phobos Grunt a permis de proposer d'y adjoindre un modèle de MicrOmega ; j'ai ainsi pu participer à l'ensemble des phases de développement d'un modèle de vol de MicrOmega, de sa conception initiale à l'étalonnage final. Suite à ce développement, une autre mission d'opportunité est apparue, à laquelle j'ai également été associé : l'instrument MicrOmega a été sélectionné pour la mission Hayabusa-2, destinée à l'analyse in situ d'un astéroïde-C.
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00772234
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Thursday, January 10, 2013 - 11:32:22 AM
Last modification on : Wednesday, February 5, 2020 - 6:52:15 AM
Document(s) archivé(s) le : Thursday, April 11, 2013 - 4:01:10 AM

File

VA2_PILORGET_CEDRIC_21112012.p...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00772234, version 1

Collections

STAR | CNRS | INSU

Citation

Cédric Pilorget. Microscopie hyperspectrale dans le proche IR pour l’analyse in situ d’échantillons : l’instrument MicrOmega à bord des missions Phobos Grunt, Hayabusa-2 et ExoMars. Autre. Université Paris Sud - Paris XI, 2012. Français. ⟨NNT : 2012PA112293⟩. ⟨tel-00772234⟩

Share

Metrics

Record views

1316

Files downloads

859