Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Crises fébriles et syndrome d'épilepsie mésio-temporale. Une modélisation chez la souris de la théorie du double choc

Résumé : Les crises fébriles représentent l'évènement épileptique le plus fréquent dans l'espèce humaine et touchent 5 % de la population. Bien que la bénignité de leur pronostic ait été établie par de nombreuses études prospectives, une infime proportion de ces enfants va développer un syndrome d'épilepsie mésio-temporale avec sclérose de l'hippocampe. L'hypothèse de ce travail est que la crise fébrile serait nécessaire mais non suffisante au développement de ce type d'épilepsie, un second élément au potentiel épileptogène serait ainsi indispensable. Notre travail a montré que les crises hyperthermiques chez la souris constituent une bonne approche pour modéliser les crises fébriles de l'enfant. Nous avons ainsi montré que les conséquences des crises hyperthermiques étaient différentes selon la séquence de survenue par rapport au second évènement épileptogène. (i) Lorsque la crise hyperthermique précède l'injection de kaïnate dans l'hippocampe, elle accélère la phase d'épileptogenèse et majore la dispersion des cellules granulaires du gyrus denté, sans modifier la perte cellulaire des neurones pyramidaux de la corne d'Ammon. Elle entraine également une modification du pattern des décharges rythmiques hippocampiques lors de la phase chronique, sans modifier la fréquence ni la durée de ces décharges. (ii) Lorsque la crise hyperthermique succède à la présence d'une dysplasie de la partie CA3 de la corne d'Ammon d'origine génétique, elle semble diminuer le risque de crise chez les animaux KO pour le gène de la double cortine. Pourtant, l'augmentation de la fréquence d'une néo-expression du NPY par les cellules granulaires, chez les animaux Hz pour cette mutation, suggère que les crises hyperthermiques favoriseraient la route vers une épilepsie, tout en activant la mise en place de mécanismes protecteurs contre la survenue des crises. En conclusion, les crises hyperthermiques faciliteraient la route vers l'épilepsie, mais n'auraient pas d'effet facilitateur sur la route vers la crise.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [95 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00769920
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Friday, January 4, 2013 - 1:36:49 AM
Last modification on : Wednesday, May 27, 2020 - 2:19:19 AM
Document(s) archivé(s) le : Friday, April 5, 2013 - 5:47:30 AM

File

15798_HAMELIN_2012_archivage.p...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00769920, version 1

Collections

STAR | U836 | UGA

Citation

Sophie Hamelin. Crises fébriles et syndrome d'épilepsie mésio-temporale. Une modélisation chez la souris de la théorie du double choc. Sciences agricoles. Université de Grenoble, 2012. Français. ⟨NNT : 2012GRENV015⟩. ⟨tel-00769920⟩

Share