Une architecture de contrôle distribuée pour l'autonomie des robots

Arnaud Degroote 1
1 LAAS-RIS - Équipe Robotique et InteractionS
LAAS - Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes [Toulouse]
Résumé : Pour des tâches simples ou dans un environnement contrôlé, la coordination des di érents processus internes d'un robot est un problème relativement trivial, souvent implémenté de manière ad-hoc. Toutefois, avec le développement de robots plus complexes travaillant dans des environnements non contrôlés et dynamiques, le robot doit en permanence se reconfigurer afin de s'adapter aux conditions extérieures et à ses objectifs. La définition d'une architecture de contrôle e cace permettant de gérer ces reconfigurations devient alors primordiale pour l'autonomie de tels robots. Dans ces travaux, nous avons d'abord étudié les di érentes architectures proposées dans la littérature, dont l'analyse a permis d'identifier les grandes problématiques qu'une architecture de contrôle doit résoudre. Cette analyse nous a mené à proposer une nouvelle architecture de contrôle décentralisée, générique et réutilisable, selon une démarche qui intègre une approche "intelligence artificielle" (utilisation de raisonneur logique, propagation dynamique de contraintes) et une approche "génie logiciel" (programmation par contrats, agents). Après une présentation des concepts qui sous-tendent cette architecture et une description approfondie de son fonctionnement, nous en décrivons une implémentation, qui est exploitée pour assurer le contrôle d'un robot terrestre d'extérieur dans le cadre de tâches de navigation, d'exploration ou de suivi. Des résultats sont présentés et analysés. Dans une seconde partie, nous nous sommes penchés sur la modélisation et la vérifiabilité d'une telle architecture de contrôle. Après avoir analysé di érentes solutions, nous décrivons un modèle complet de l'architecture qui utilise la logique linéaire. Nous discutons ensuite des di érentes approches possibles pour montrer des propriétés d'atteignabilité et de sûreté de fonctionnement en exploitant ce modèle. Enfin nous abordons di érentes voies d'enrichissement de ces travaux. En particulier, nous discutons des extensions possibles pour le contrôle d'un ensemble de robots coopérants entre eux, mais aussi de la nécessité d'avoir des liens plus forts entre cette couche de contrôle, et les approches de modélisation des fonctionnalités sous-jacentes.
Type de document :
Thèse
Robotique [cs.RO]. Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT, 2012. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [139 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00766861
Contributeur : Arlette Evrard <>
Soumis le : mercredi 19 décembre 2012 - 14:59:21
Dernière modification le : vendredi 26 octobre 2018 - 10:27:50
Document(s) archivé(s) le : mercredi 20 mars 2013 - 11:32:16

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00766861, version 1

Citation

Arnaud Degroote. Une architecture de contrôle distribuée pour l'autonomie des robots. Robotique [cs.RO]. Institut National Polytechnique de Toulouse - INPT, 2012. Français. 〈tel-00766861〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

853

Téléchargements de fichiers

1044