Apport de l'imagerie multi et hyperspectrale pour l'évaluation de la pigmentation de la peau

Sylvain Prigent 1, 2
1 MORPHEME - Morphologie et Images
CRISAM - Inria Sophia Antipolis - Méditerranée , IBV - Institut de Biologie Valrose : U1091, SIS - Signal, Images et Systèmes
Résumé : L'objectif principal de ce travail de thèse est de développer un score mesurant la pigmentation de la peau à partir d'images spectrales. L'objectif final est de construire un outil plus objectif et au moins aussi performant que les outils cliniques, dans l'évaluation de l'effet des traitements agissant sur l'hyper-pigmentation de la peau. Cet outil a pour vocation à être utilisé dans des essais cliniques. Le travail se focalise sur le mélasma qui est une pathologie pigmentaire symétrique due principalement à des troubles hormonaux et à l'exposition au soleil. Pour évaluer la sévérité de cette pathologie et son évolution sous traitements, deux types de classification sont proposés. Le premier concerne une classification binaire entre tissu sain et tissu pathologique. Le second consiste à définir différents niveaux de sévérité pour les tissus pathologiques. La première classification s'inscrit dans le cadre de la classification dans des espaces de grande dimension. Un outil de réduction de dimension associé à un algorithme de classification par séparateurs à vaste marge a été développé. Cet outil est issu d'une comparaison des techniques de poursuite de projection et de séparation de sources, ainsi que des méthodes d'automatisation pour estimer la dimension de l'espace d'arrivée, et l'estimation des différents groupes de bandes spectrales dans le cas de la poursuite de projection. La seconde classification vise à mesurer un critère clinique de sévérité de l'hyperpigmentation. Ce critère clinique comprend trois composantes : surface, contraste et homogénéïté. La composante de surface découle de la classification entre tissus sains et tissus pathologiques. Une méthodologie d'estimation de combinaison de bandes spectrales tenant conjointement compte de la signature spectrale et de la cinétique de l'effet d'un traitement sur toute une étude clinique est proposée afin d'obtenir un critère de contraste. Pour obtenir un critère d'homogénéïté spatiale, une approche fondée sur l'analyse multi-échelles de champs gaussiens et issue de la méthodologie du "statistical parametric mapping" est employée entre deux dates d'acquisition.
Type de document :
Thèse
Traitement du signal et de l'image. Université Nice Sophia Antipolis, 2012. Français


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00764831
Contributeur : Sylvain Prigent <>
Soumis le : lundi 17 décembre 2012 - 09:16:27
Dernière modification le : lundi 5 octobre 2015 - 16:59:30
Document(s) archivé(s) le : lundi 18 mars 2013 - 03:44:22

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00764831, version 2

Collections

Citation

Sylvain Prigent. Apport de l'imagerie multi et hyperspectrale pour l'évaluation de la pigmentation de la peau. Traitement du signal et de l'image. Université Nice Sophia Antipolis, 2012. Français. <tel-00764831v2>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

487

Téléchargements du document

255