Répartition modulaire de programmes synchrones

Gwenaël Delaval 1
1 POP ART - Programming languages, Operating Systems, Parallelism, and Aspects for Real-Time
Inria Grenoble - Rhône-Alpes, LIG - Laboratoire d'Informatique de Grenoble
Résumé : Nous nous intéressons à la conception sûre de systèmes répartis. Nous montrons qu'avec la complexité et l'intégration croissante des systèmes embarqués, la structure fonctionnelle du système peut entrer en conflit avec la structure de son architecture. L'approche traditionnelle de conception par raffinement de cette architecture compromet alors la modularité fonctionnelle du système. Nous proposons donc une méthode permettant de concevoir un système réparti défini comme un programme unique, dont la structure fonctionnelle est indépendante de l'architecture du système. Cette méthode est basée sur l'ajout de primitives de répartition à un langage flots de données synchrone. Ces primitives permettent d'une part de déclarer l'architecture sous la forme d'un graphe définissant les ressources existantes et les liens de communication existant entre ces ressources, et d'autre part de spécifier par des annotations la localisation de certaines valeurs et calculs du programme. Nous définissons ensuite la sémantique formelle de ce langage étendu. Cette sémantique a pour but de rendre compte de manière formelle l'effet des annotations ajoutées par le programmeur. Un système de types à effets permet ensuite de vérifier la cohérence de ces annotations. Ce système de types est muni d'un mécanisme d'inférence, qui permet d'inférer, à partir des annotations du programmeur, la localisation des calculs non annotés. Nous définissons ensuite, à partir de ce système de types, une méthode de répartition automatique permettant d'obtenir, à partir d'un programme annoté, un fragment de programme par ressource de l'architecture. La correction du système de types avec la sémantique du langage est prouvée, ainsi que l'équivalence sémantique de l'exécution des fragments obtenus par la méthode de répartition automatique avec le programme initial. Cette méthode a été implémentée dans le compilateur du langage Lucid Synchrone, et testée sur un exemple de radio logicielle.
Type de document :
Thèse
Langage de programmation [cs.PL]. Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG, 2008. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [68 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00750832
Contributeur : Gwenaël Delaval <>
Soumis le : lundi 12 novembre 2012 - 15:01:20
Dernière modification le : mercredi 21 juin 2017 - 01:10:27
Document(s) archivé(s) le : mercredi 13 février 2013 - 03:45:28

Identifiants

  • HAL Id : tel-00750832, version 1

Collections

Citation

Gwenaël Delaval. Répartition modulaire de programmes synchrones. Langage de programmation [cs.PL]. Institut National Polytechnique de Grenoble - INPG, 2008. Français. 〈tel-00750832〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

310

Téléchargements de fichiers

420