Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Mécanisme des déformations et aspect fractal de la sismicité induite par l'exploitation d'un gisement d'hydrocarbures (Lacq, France)

Résumé : La sismicité induite par le gisement de gaz de Lacq a débuté en 1969, dans une région tectoniquement considérée comme asismique auparavant (M<3). L'exploitation est située au Sud du bassin Aquitain, à 30 km ad Nord de la chaîne pyrénéenne. Un réseau local a été installé en 1974 afin de suivre l'évolution spatio-temporelle des séismes *Plus de 1000 événements (1.0 <=MS <=4.2) ont été enregistrés entre 1974 et 1992. La très bonne connaissance de la structure géomécanique qui piège le réservoir (forages, profils sismiques, carottages ... ) a permis de construire un modèle de vitesse 3D permettant de relocaliser de manière fine la sismicité sur la période 1976- 1989. La position des hypocentres est étroitement corrélée avec la structure en dôme du réservoir ainsi qu'avec les discontinuités préexistantes. La construction des mécanismes au foyer (133 événements sélectionnés sur la période 1976-1989) montre une grande diversité dans les mécanismes de rupture. Cependant, la méthode des dièdres droits a permis de voir une évolution temporelle globale à l'échelle du gisement. Dans un premier temps (1976-1986) nous avons eu un régime en compression maximale verticale, suivi dans la seconde période (1987-1989) par un régime en compression maximale horizontale. L'inversion du tenseur des contraintes a confirmé ces résultats. La sismicité induite de Lacq étant très localisée (du fait de l'extension limitée du gisement), cela nous a permis de considérer le gisement comme un objet géologique isolé, à une échelle intermédiaire entre les processus tectoniques et les expériences de laboratoire. Nous n'avons pas retrouvé les résultats expérimentaux obtenus sur le coefficient b (relation fréquence-magnitude des séismes) car la présence d'événements asismiques (non décelables) sur Lacq semble jouer un rôle majeur dans la libération des contraintes. La géométrie fractale nous a permis de distinguer deux classes de séismes: (1) des séismes diffus répartis sur tout le gisement et (2) des nids de sismicité corrélés avec la structure en dôme du réservoir. Bien qu'il n'y ait pas de corrélation temporelle entre D et b, nous proposons cependant qu'il existe un lien géomécanique entre ces deux paramètres.
Complete list of metadata

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00745639
Contributor : Pascale Talour Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, October 26, 2012 - 9:31:25 AM
Last modification on : Friday, March 25, 2022 - 11:08:26 AM
Long-term archiving on: : Saturday, December 17, 2016 - 5:17:48 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00745639, version 1

Collections

UGA | UJF

Citation

Philippe Volant. Mécanisme des déformations et aspect fractal de la sismicité induite par l'exploitation d'un gisement d'hydrocarbures (Lacq, France). Géophysique [physics.geo-ph]. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 1993. Français. ⟨tel-00745639⟩

Share

Metrics

Record views

254

Files downloads

132