. Olivier, de séropositifs se trouve dans la tranche des 26-40 ans Mais la progression des contaminations est plus grande chez les moins de 25 ans : de 17% en 1986, elle avait baissé à 10% en 1987 et à 12% en 1988, puis est remontée à 19% en 1989 et 24% en 1990 Chez les 26-40 ans, une baisse a été notable entre 1986 (79%) et 1987 (58%), puis la progression a repris : 68% en 1988 Evaluation de la prévention en direction des gais, Ibid.Notons que les enquêtes menées par Michael Pollak auprès des lecteurs de Gai-Pied Hebdo montrent que le plus grand nombre Association pour le développement des recherches et études sociologiques, statistiques et économiques (ADRESSE) Transformations »in : PINELL Patrice (dir.), Une épidémie politique. La lutte contre le sida en France Evaluation de la prévention en direction des gais, Association pour le développement des recherches et études sociologiques, statistiques et économiques (ADRESSE), pp.363-316, 1981.

. Ibid, Canguilhem précise ici que cette coïncidence ne durera tant qu'elle ne deviendra pas « coïncidence avec un généticien eugéniste », reconnaissant (de façon critique) que la génétique remet en question la régulation intrinsèque de l'organisme. 1145 Ibid, p.194

. Ibid, Canguilhem relève, non sans humour, que « si les normes sociales pouvaient être aperçues aussi clairement que des normes organiques, les hommes seraient fous de ne pas s'y conformer

. Ibid, Canguilhem cite ici Système de politique positive, d'Auguste Comte, Ibid, pp.187-190, 1150.

C. Castoriadis-définit-la-praxis-comme, autre ou les autres sont visés comme êtres autonomes et considérés comme l'agent social de leur propre autonomie. La vraie politique, la vraie pédagogie, la vraie médecine, pour autant qu'elles ont jamais existé, appartiennent à la praxis 1233 . » La praxis renvoie donc à la considération d'une possible mise à distance de l'individu vis-à-vis des normes et des institutions. Elle s'exerce, selon les exemples donnés par Cornélius Castoriadis, au sein de la famille, de l'école, de la relation médecins-patients et des institutions elles-mêmes 1234

. Ibid, C'est pourquoi Castoriadis développe l'idée selon laquelle « on ne peut vouloir l'autonomie sans la vouloir pour tous ; et que sa réalisation ne peut se concevoir pleinement que comme entreprise collective » (Ibid, pp.155-159

. Salvador, « La sociologie des associations : dimension institutionnelle et organisationnelle, p.77, 2008.

B. Entretien and . Roussille, Soulignons que ce sont des structures entièrement publiques qui prennent en charge le dépistage. Toutefois, avec l'émergence du test rapide, les associations s'impliquent désormais, p.283

. Ce-que-confirme-Également-anne-ramon, ciblée : petit à petit on ne montrait même plus ce qu'on faisait Il fut un temps où on avait des comités de pilotage toutes les semaines. [?] toutes les semaines, je présentais toutes nos créations, tout ce qu'on faisait, en milieu échangiste comme au sein du grand public. Et petit à petit, ça s'est un peu décontracté, et, en fait, on ne montrait plus que la 1579 Entretien avec Anne Ramon, pp.282-283, 2002.

B. Roussile-fait-ici-allusion-au-fait-qu, elle était détachée de son corps d'origine, l'IGAS, auprès duquel elle pouvait retourner, p.290

«. Le-comité-de-suivi, Act Up, devient un lieu d'expression face à des représentants politiques axés sur les problèmes techniques et fonctionnels de la communication, centrés sur l'acceptabilité par le public. L'instauration d'un comité de suivi est une façon de faire participer a minima les associations au processus de production des campagnes car elles sont tenues de fait à l

B. Roussile-reconnaît-cette-difficulté, Elles étaient dans le comité de suivi mais pas dans le comité de pilotage Pour les campagnes, on leur montrait avant qu'elles ne sortent Et une ou deux fois, on a eu des problèmes. Ils ont été furieux. Ils n'étaient pas d'accord. Enfin, il y en avait toujours une ou deux [d'associations] qui criaient plus que les autres. Et on se disait « qu'est-ce qu'on va faire ?

S. Le and . Le-service, Ministère de la Santé (aujourd'hui appelée DICOM pour Délégation à l'information et à la communication) Comme le souligne Geneviève Paicheler, les missions allouées au SICOM dans la prévention du sida lui seront très vite retirées, PAICHELER, p.207, 2002.

. Ibid, Un membre du ministère interrogé par Geneviève Paicheler met d'ailleurs en avant les attentes du comité vis-à-vis de ces associations : « Son utilité, c'était de pouvoir mettre dans le coup des associations qui disposaient de réseaux permettant de toucher rapidement les bonnes cibles, de les mobiliser et de les impliquer [?] Ils avaient des choses à dire parce qu'ils connaissaient mieux que nous les toxicomanes et les homosexuels, pp.208-278

«. Je-pense and . Qu, on a été beaucoup dans le sens de leurs préconisations, avec des campagnes qui sont devenues de plus en plus audacieuses. Enfin, [des campagnes] qui affichaient des homosexuels, des gens venant des DOM-TOM, des campagnes qui étaient beaucoup plus précises

J. Martin and . Up, pu être satisfaisantes partiellement : la visibilité des homosexuels ou des étrangers dans les campagnes, ça s'est quand même un tout petit peu amélioré. ». Et précise que de nouveaux enjeux, liés aux « questions scientifiques » sont devenus centraux ces « 4,5 dernières années » 1653 . Or, comme nous l'avons déjà évoqué, les associations ont intégré dès les années 90 les instances de consultation sur les questions liées aux traitements et elles restent encore aujourd'hui « unies » sur leurs revendications au sein du TR-T5, notamment. De fait, l'explicitation des rapports homosexuels dans les campagnes grand public a « privé » des vecteurs de revendications du militantisme homosexuel dans le champ du sida. Notre hypothèse sous-tend ainsi qu'un processus de dépolitisation de la minorité homosexuelle se retrouve dès les années rapports fondés sur une confrontation forte entre une minorité touchée par une épidémie et les pouvoirs publics qui ont privilégié une approche fondée sur la mise en scène des hétérosexuels dans les actions de prévention (centrales dans le référentiel lié à la lutte contre le sida) s'est substitué un rapport de forces fondé sur l'intégration des associations dans les mécanismes de décision dès le milieu des années 90, avec le CFES, et l'encadrement des débats plus important, par l'Inpes aujourd'hui, qui accompagne un partage plus clair des rôles, analyse ainsi cette évolution : 1651 Ibid. 1652 Ibid. , p. 282. 1653 Entretien avec Jérôme Martin, p.19, 1987.

A. Hannah, La Condition de l'homme moderne, 1961.

B. Janine, Les malades en mouvements. La médecine et la science à l'épreuve du sida, 2002.

;. Berard-yann and . Renaud, Aux frontières de l'expertise. Dialogues entre savoirs et pouvoirs, 2010.

F. Didier, L'Espace public de la santé, 2003.

F. Michel, Histoire de la sexualité. Tome I : La Volonté de savoir, 1976.

F. Michel, Sécurité, population, territoire, 1977.

J. Maryse, Sociologie des comportements sexuels, 2005.

M. Pierre, Les politiques publiques, PUF, coll. « Que sais-je ?, 2008.

N. Jean and . Nathalie, La sociologie d'Erwing Goffman, 2005.

O. Michael, Communication de l'Etat et gouvernement du social : pour une société parfaite ?, 2009.

M. Frédéric, Le Rose et le noir. Les homosexuels en France depuis, 1968.

M. Bernard, La Société conquise par la communication. Tome II : La communication entre l'espace public et l'industrie, 1997.

M. Bernard, L'espace public contemporain, 2010.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01135168

P. Geneviève, Les campagnes en direction du grand public, Prévention du sida et agenda politique, 1987.

P. Isabelle, L'espace public et l'emprise de la communication, 1995.

P. Patrice, Naissance d'un fléau Histoire de la lutte contre le cancer en France, 1890.

P. Michaël, Une identité blessée Etudes de sociologie et d'histoire, Les discours sociaux contre le sida : rhétorique de la communication publique, 1993.

R. Hélène, La Santé dans l'espace public, 2010.

R. Pierre, L'Etat en France de 1789 à nos jours, Seuil, coll. « points, 1990.

T. Jacques and . Patrice, Le sida à l'ère des multithérapies, Annales de l'Institut Pasteur / actualités

T. Virginie, La sociologie des institutions, PUF, coll. « Que sais-je ?, 2011.

V. Georges, Histoire des pratiques de santé. Le sain et le malsain depuis le Moyen-âge, Seuil, coll. « Points, 1999.

W. Max, Le savant et le politique, p.451, 1959.

W. Max and A. , Tome 1 : les catégories de la sociologie, Pocket, Paris. 2. Chapitres d'ouvrage « Impact des nouveaux traitements antirétroviraux sur les attitudes et les comportements préventifs des lecteurs de la presse gay. De l'impact perçu par les mesures à la mesure de l'influence effective, Economie et société Séropositivité, vie sexuelle et risque de transmission du VIH, ANRS Editions, pp.43-58, 1995.

;. Berard-yann and . Renaud, « Objet flou, frontières vives. L'expertise entre savoirs et pouvoirs, Aux frontières de l'expertise. Dialogues entre savoirs et pouvoirs, Presses universitaires de Rennes, pp.15-31, 2010.

B. Luc, « Une biopolitique de l'éducation pour la santé. La fabrique des campagnes de prévention. », in : FASSIN Didier ; MEMMI Dominique (dir.), Le Gouvernement des corps, pp.37-76, 2004.

«. Ange and . Les, évolutions des comportements sexuels et les modes de vie à travers les enquêtes réalisées dans la presse gay en France, Homosexualités au temps du sida, ANRS Editions, pp.35-44, 1985.

. Une-Épidémie-politique, La lutte contre le sida en France, pp.207-260, 1981.

B. De and . Pierre-olivier, Saisir l'insaisissable : les stratégies de prévention du sida auprès des homosexuels et bisexuels masculins en France, Homosexualités au temps du sida, ANRS Editions, pp.257-272, 1984.

N. Dodier, « Les premières années de l'épidémie de sida, Homosexualités au temps du sida, pp.1-18, 2003.

F. Nicolas, « Les corps normaux n'ont rien d'exceptionnel. Usages contemporains du concept de biopouvoir dans la sociologie de l'Etat, avec Foucault. Retours sur le politique, L'Harmattan, coll. « cahiers politiques, pp.75-95, 2005.

F. Laurent and ;. Girard-pierre-marie, « Classifications, définitions et facteurs prévisionnels d'évolution de l'infection VIH-1 chez l'adulte, 2003.

G. Claude, « A propos du « gouvernement des conduites » chez Foucault : quelques pistes de lecture, pp.19-33, 1996.

D. La and . Yves, « Ce que l'Etat attend de la communication publique » in : Dissonances. Critique de la communication, pp.80-95, 1984.

J. Steve, « L'accroissement du rôle de l'Etat et la mutation des savoirs experts, 2004.

». Perspective-historique and I. , Expertise et action publique, pp.15-28

J. Marie-;-de, B. Olivier, and . Patrice, « Transformations »in : PINELL Patrice (dir, Une épidémie politique. La lutte contre le sida en France, pp.337-388, 1981.

J. Salvador, « La sociologie des associations : dimension institutionnelle et organisationnelle »,in : HOARAU Christian ; LAVILLE Jean-Louis (dir.) La Gouvernance des associations. Economie, sociologie, gestion, Editions Erès, pp.73-94, 2008.

L. Pierre, L. Patrick, L. Pierre, and . Patrick, « L'action publique saisie par les instruments, Gouverner par les instruments, Presses de Sciences Po, pp.11-46, 2004.

L. Vincent and G. Jacques, « Les Minorités et l'Etat : quelques propositions générales, Minorités et Etat, Presses universitaires de Bordeaux, Presses universitaires de Laval, pp.9-19, 1986.

L. Talec-jean-yves, B. Christophe, and . France, « Le bareback : affirmation identitaire et transgression, Homosexualités au temps du sida. Tensions sociales et identitaires, ANRS Editions, pp.221-244, 2003.

O. Caroline, « La communication gouvernementale en matière de sécurité : gouvernement de soi et gouvernement du social Communication de l'Etat et gouvernement du social : pour une société parfaite ?, pp.87-102, 2009.

O. Caroline, « L'action publique contre le tabac : paradoxe discursif et enjeux politiques de la communication institutionnelle » in : ROMEYER Hélène (dir.), La Santé dans l'espace public, pp.69-78, 2010.

M. Dominique, « Les conditions de réussite d'une mobilisation médiatique et ses limites. L'exemple d'Act Up Paris, pp.278-297, 1998.

M. Bernard, « Le communication et le social : déficits récurrents et nécessaires (re)-positionnements théoriques, Théories sociales de la communication et théories communicationnelles de la société, p.1, 1998.

P. Michaël, « Histoire d'une cause » in : POLLAK Michaël, Une identité blessée. Etudes de sociologie et d'histoire, p.454, 1993.

S. Marie, . Patricia, G. Florence, . André, R. Martinand-jean-louis et al., « Education à la santé et à la prévention du sida dans l'enseignement secondaire : étude comparative de situations d'enseignement entre la France et le Congo ? Brazzaville, L'Education aux risques ? Santé, Sécurité, Environnement, Actes des Journées Internationales sur l'Education Scientifique (JIES), Chamonix, pp.20-24, 2000.

N. Erik, « les sciences sociales face à l'Espace public, les sciences sociales dans l'espace public, PAILLIART Isabelle (dir.), L'espace public et l'emprise de la communication, pp.37-64, 1995.

N. Marthe, « Les analyses économiques des associations », in : HOARAU Christian ; LAVILLE Jean-Louis (dir.) La Gouvernance des associations. Economie, sociologie, gestion, Editions Erès, pp.27-51, 2008.

T. Claude and . Patrice, « Politique publique I » in : PINELL Patrice (dir, Une épidémie politique. La lutte contre le sida en France, pp.75-106, 1981.

V. Christine, « Les traitements antirétroviraux utilisés en multithérapie. Molécules, cibles, pharmacologie, bases des associations thérapeutiques Le sida à l'ère des multithérapies, Annales de l, THEZE Jacques; DEBRE Patrice (dir.), pp.13-22, 2000.

A. Mike and ;. Kim, « Une méta-analyse des appels à la peur : implications pour des campagnes de santé publique efficace », Questions de communication, pp.133-148, 2004.

B. Luc, « Naissance d'une biopolitique symbolique. L'institutionnalisation des « grandes campagnes d'éducation pour la santé, pp.99-117, 1997.

;. Deschamps-catherine and . Rommel, « Les mots, des pratiques et des risques La gestion différenciée de la parole et de la prévention du VIH chez des hommes à comportements bisexuels en France, Sociologie et sociétés, pp.1-99, 1997.

. Gingras-anne-marie, « La construction de la légitimité dans l'espace public, Politiques et sociétés, pp.3-9, 2008.

H. Claudine and . Pierret-janine, « Une maladie dans l'espace public. Le sida dans six quotidiens français, Annales ESC, vol.5, pp.1109-1134, 1988.

H. Axel, « La théorie de la reconnaissance : une esquisse », Revue du Mauss, pp.133-136, 2004.

K. Frédéric, « Les usages du biopolitique », L'Homme, Editions de l'EHESS, pp.187-188, 2008.

L. Benoît and ;. De-oliveira-jean-philippe, « Le cancer et la maladie d'Alzheimer, des chantiers présidentiels De la gestion moderne des maladies aux stratégies communicationnelles des présidents Chirac et Sarkozy », Communication [En ligne, « L'expertise, de la recherche d'une action rationnelle à la démocratisation des connaissances et des choix, pp.369-377, 2002.

L. Del-bayejean-louis, « De la science politique, pp.95-127, 1991.

. Jean-paul, « Approche évaluative des campagnes nationales d'information pour la prévention du sida : l'exemple français, pp.191-201, 1992.

N. Erik, « Communication politique : petit refus de contribution au dictionnaire des idées reçues », Cinémaction, n° 63, pp.161-167, 1992.

P. Lucas, « Gouverner le choix procréatif : biopolitique, libéralisme, normalisation », Cultures et Conflits, vol.78, pp.55-79, 2010.

P. Michael and . Schiltz-marie-ange, « Identité sociale et gestion d'un risque de santé, les homosexuels face au Sida », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, pp.77-102, 1987.

R. Willy, « Guide sida, La revue du praticien, coll. « Les dossiers du praticien, 1997.

V. Olivier, « Les luttes pour la visibilité. Esquisse d'une problématique, pp.129-130, 2005.

R. Denis, Les Enjeux de la communication publique dans la lutte contre le sida en France, 1987.

S. Audrey, Dynamiques organisationnelles d'une politique controversée, une sociologie de la communication publique sur le sida, thèse de doctorat sous la direction de Genviève Paicheler, pp.5-457, 2006.

A. Yves, Evaluation de la prévention en direction des gais, Association pour le développement des recherches et études sociologiques, statistiques et économiques (ADRESSE), 1992.

D. Jean-françois, Recommandations du groupe d'experts sous la direction du Professeur Jean-François Delfraissy. Ministère de l'Emploi et de la Solidarité, Prise en charge des personnes infectées par le VIH. Rapport, 1999.

L. Direction-générale-de and . Santé, Diagnostic précoce, traitement antirétroviral après exposition et dépistage de l'infection à VIH. Rapport du groupe de travail sur le diagnostic précoce de l'infection par le VIH au Directeur général de la Santé, Ministère de l'Emploi et de la Solidarité, 1998.

. Invs, Lutte contre le VIH/sida et les infections sexuellement transmissibles en France. 10 ans de surveillance, 1996.

L. France and ;. Gilles, Prévention et réduction des risques dans les groupes à haut risque vis-à-vis du VIH et des IST, 2010.

L. Nathalie, Action coordonnée 18-1 « Comportements et prévention Evaluer la prévention de l'infection par le VIH en France, Synthèse des données quantitatives rapports ANRS, 1994.

P. Geneviève, La communication sur le sida en France : un bilan des stratégies et des actions, rapport ANRS-CERMES, Paris. 6. Publications d'association ACT UP, Action, 1991.

A. Up and .. Des-matieres-remerciements, Tome 2 : Sida, des bases pour comprendre, « Information = pouvoir, 2010.

I. Homosexualite, . Sida, . Les-debuts-d-'une, . Epidemie, . Prise et al., 34 A. Le « cancer gay », une réalité épidémiologique ?, p.35, 1981.

«. Le and . Gay, et les « groupes à risques » : les homosexuels désignés, p.37

.. La-maladie-et-le-préservatif, AFLS : une stratégie fondée sur la dissociation entre, p.65

L. Campagnes-de-solidarité-de-l and .. , AFLS : une communication centrée sur les malades et non sur les modes de transmission, p.81

.. La-campagne-de-l, été 1995 : l'explicitation des pratiques homosexuelles dans une campagne grand public face aux revendications d'Act Up, p.109

». Dans-la-continuité-du, Protégez-vous du sida, p.113, 1994.

I. Avancees, . Et, and L. Enjeux-lies-a, 122 A. L'incidence des nouveaux traitements sur la vie avec le VIH et les stratégies de dépistage, p.123

A. Up-et-les-campagnes-de and .. , une critique moins centrée sur la visibilité des homosexuels dans les campagnes, p.150, 1996.

I. , L. Communication, L. Et, . Prevention, L. Sida-dans et al., 184 A. L'alternance des axes stratégiques dans les campagnes de communication grand public, p.184, 2000.

L. Santé and .. , individu : une pression sociale de plus en plus forte, p.258

.. Etat, Les revendications des associations à l'appui de la légitimité de l, p.278

. La-communication-publique-et-la-santé....., former « l'homo medicus » ?, p.325

.. Le-politique-et-la-sexualité, les enquêtes sur la sexualité des Français à l'appui du choix des intentions normatives, p.327

I. , L. Mediation-dans-l-'espace, . Public, . Lie, and L. La-lutte-contre, 393 A. La notion de médiation : la production et la diffusion des orientations sociales, p.393

C. Du and C. , La communication publique face à la médiation des associations de lutte contre le sida : de l'échec de l'AFLS à la reprise en main, p.407

.. La-mise-en-Échec-de-l, AFLS : l'inadéquation des pratiques communicationnelles avec des orientations sociales, p.409

L. 'affaiblissement-d-'un-espace-public-sociétal and .. , la réussite d'une médiation portée par l'Inpes ?, p.434