Dette souveraine, risque systémique et conditions d'optimalité de l'intervention du Fonds Monétaire International

Résumé : Notre thèse traite des comportements d'aléa moral caractéristiques de la relation emprunteur souverain - prêteurs privés - Institutions financières internationales, et plus particulièrement de la question de l'optimalité de l'intervention du Fonds Monétaire International, lorsqu'il existe un risque de système. Cette problématique renvoie, dans la littérature, aux modèles de dette souveraine et de renégociations, aux modèles de comportement des Institutions financières internationales, et aux modèles de crises financières. Sur cette base, nous proposons deux modèles d'octroi de prêts multilatéraux. Le premier, de type Principal-Agent, comporte une conditionnalité ex post (la conditionnalité actuelle, où la vérification des conditionnalités est postérieure aux transferts, par opposition à une conditionnalité ex ante, où elle serait antérieure). Sa résolution conduit à conclure que, dans un contexte de risque systémique, si le coût de la crise excède celui du renflouement, le FMI devient un prêteur en dernier ressort obligé. Le transfert permet généralement d'éviter la crise, mais l'intervention n'est pas globalement optimale. L'objet du second modèle, de conditionnalité ex ante, est de déterminer si ce mode d'intervention permettrait de limiter les comportements d'aléa moral des prêteurs privés et des emprunteurs. Le transfert effectué par le FMI est, ici, lié à une note préalablement attribuée. Les prêteurs privés sont divisés en deux catégories : les "spéculateurs" et les "investisseurs". Selon nos hypothèses, le régime de conditionnalité ex ante permet de renouer avec une contrainte d'incitation, renforcée par le lien entre investissements durables et système de notation. L'efficience de l'intervention se trouve améliorée en termes d'allocation optimale des ressources multilatérales et de prévention des crises. L'importance accordée par le Fonds Monétaire International à la stabilisation à court terme du système de financement international entraîne cependant la persistance d'un aléa moral de l'emprunteur.
Type de document :
Thèse
Économies et finances. Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II, 2002. Français


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00731214
Contributeur : Cécile Bastidon <>
Soumis le : mercredi 12 septembre 2012 - 12:02:32
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2015 - 01:06:38
Document(s) archivé(s) le : jeudi 13 décembre 2012 - 03:45:54

Identifiants

  • HAL Id : tel-00731214, version 1

Collections

Citation

Cécile Bastidon. Dette souveraine, risque systémique et conditions d'optimalité de l'intervention du Fonds Monétaire International. Économies et finances. Université de la Méditerranée - Aix-Marseille II, 2002. Français. <tel-00731214>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

289

Téléchargements du document

1011