Analyse du coût de virulence chez Plasmopara halstedii, l'agent du mildiou du tournesol

Résumé : Afin de mieux comprendre les interactions entre Plasmopara halstedii et le tournesol, nous nous sommes intéressés à la variabilité du pouvoir pathogène du parasite. Sur une population locale de P. halstedii obtenue sous des conditions naturelles renforcées d'infection et sous différentes pressions de sélection appliquées durant 5 années consécutives, nous avons analysé les liens existants entre l'apparition de nouvelles virulences et l'agressivité d'une part, la variabilité de l'agressivité de populations de la race 710 multipliées sous les différentes méthodes de gestion de gènes Pl, d'autre part. Deux méthodes ont été développées au cours de notre travail : * la première pour obtenir des isolats mono zoosporanges afin d'étudier la variabilité intra et interpathotype, * la deuxième pour mesurer l'agressivité. Quatre critères de l'agressivité : le taux de réussite de l'infection, la durée de latence, la densité de sporulation et la diminution de taille de l'hypocotyle, ont été analysés sur trois génotypes du tournesol présentant différents niveaux de résistance quantitative. La durée de latence et la densité de sporulation classent les souches en deux groupes selon leur agressivité. Cependant, le taux de réussite de l'infection et la réduction de longueur de l'hypocotyle jouent également un rôle important dans l'estimation de l'agressivité des souches. La capacité de P. halstedii à surmonter des nouveaux gènes " Pl " de la résistance race-spécifique chez le tournesol (apparition de nouvelles virulences) est associée à une agressivité plus élevée. Nos résultats suggèrent l'existence d'un impact du mode de gestion des gènes Pl sur l'évolution de l'agressivité. En effet, seules les stratégies qui maintiennent des effectifs de plantes malades assez élevés favorisent une évolution de l'agressivité de P. halstedii. Donc, les données acquises sur l'évolution du pouvoir pathogène chez P. halstedii suggèrent que la durabilité de la résistance verticale ne serait jamais satisfaisante quel que soit son mode de gestion. Il apparaît très important de mettre en place rapidement des méthodes de lutte intégrées impliquant la résistance quantitative.
Type de document :
Thèse
Génétique. Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II, 2008. Français. 〈NNT : 2008CLF21835〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [103 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00729681
Contributeur : Camille Meyer <>
Soumis le : vendredi 7 septembre 2012 - 15:48:08
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 16:02:53

Identifiants

  • HAL Id : tel-00729681, version 1

Collections

Citation

Nachaat Sakr. Analyse du coût de virulence chez Plasmopara halstedii, l'agent du mildiou du tournesol. Génétique. Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II, 2008. Français. 〈NNT : 2008CLF21835〉. 〈tel-00729681〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

335

Téléchargements de fichiers

1107