Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Modélisation numérique des déformations d'un édifice volcanique : application au Mont St Helens

Résumé : La mesure des déplacements de surface liés â l'activité volcanique est une méthode très utilisée dans la surveillance et l'étude des volcans actifs. De nombreux modèles mécaniques ont été réalisés pour tenter de déduire la structure interne de ces données de déplacements, et notamment pour localiser les chambres magmatiques. Mais ils négligent tous le caractère fortement hétérogène et discontinu des édifices volcaniques. Un nouveau modèle permettant précisément l'étude des milieux hétérogènes et fracturés est utilisé. Son hypothèse de base est que l'édifice se comporte comme s'il était constitué d'un assemblage de blocs se déplaçant les uns par rapport aux autres. L'éruption très bien documentée du Mont St Helens (1980) sert de test pour cette méthode de blocs, en permettant de comparer déplacements calculés et déplacements mesurés. Quatre modèles bi-dimensionnels de ce volcan sont construits à partir d'une coupe géologique nord-sud. Chacun d'eux permet de tester l'effet d'un paramètre du modèle (géométrie, conditions aux limites, coefficient de frottement entre blocs, chemin de sollicitation). L'intrusion d'un dôme de lave à l'intérieur du flanc nord est simulée par l'application d'une montée en pression incrémentale puis les modèles sont soumis à une accélération horizontale simulant un séisme. Les résultats de cette modélisation mettent en évidence la dépendance des modes de déformation et de rupture vis à vis du coefficient de frottement entre les blocs. On obtient un assez bon accord avec les observations pour la plus faible des deux valeurs de ce coefficient testées (O.S). La rupture du flanc nord en grand glissement de terrain se produit aussi bien sous la seule influence de la montée en pression que sous pression et séisme combinés. Mais le second type de chargement donne un meilleur accord des résultats avec la réalité, et confirme ainsi qu'un séisme était bien à l'origine de l'éruption. Enfin, on discute, à la lumière de ces résultats, de la possibilité d'appréhender les structures internes et les mouvements du magma, à partir des mesures de déplacements de surface.
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00721698
Contributor : Pascale Talour <>
Submitted on : Monday, July 30, 2012 - 9:04:09 AM
Last modification on : Friday, November 6, 2020 - 4:05:54 AM
Long-term archiving on: : Friday, December 16, 2016 - 3:45:22 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00721698, version 1

Collections

UGA

Citation

Anne Paul. Modélisation numérique des déformations d'un édifice volcanique : application au Mont St Helens. Volcanologie. Université Scientifique et Médicale de Grenoble, 1986. Français. ⟨tel-00721698⟩

Share

Metrics

Record views

405

Files downloads

155