Polaritons unidimensionnels dans les microfils de Zno : vers la dégénérescence quantique dans les gaz de polaritons unidimensionnels

Résumé : Dans cette thèse, nous avons étudié les propriétés expérimentales des polaritons unidimensionnels dans les microfils de ZnO dans le but d'étudier le régime de dégénérescence quantique des polaritons à haute température et en régime de confinement de basse dimensionnalité. ZnO est en effet un matériau semiconducteur à grand gap dans lequel l'exciton bénéficie d'une très forte énergie de liaison qui garantit leur stabilité à température ambiante. D'autre part, la géométrie en "fil" de section hexagonale et de diamètre micrométrique confine les modes photoniques et les rend unidimensionnels. On montre que l'interaction entre l'exciton et ces modes photoniques est en régime de couplage fort, et que les polariton-excitoniques qui en résultent sont eux aussi en régime de confinement unidimensionnel. Cette thèse propose une étude détaillée de la physique de ces polaritons 1D. Dans un premier temps, on démontre que le régime de couplage fort unidimensionnel est conservé jusqu'à température ambiante avec une très grande énergie de Rabi de 300 meV pour une largeur de raie typique 75 fois plus faible. Cette faible largeur de raie, même à température ambiante, est une conséquence inattendue de la grande énergie de Rabi en comparaison de l'énergie maximum des phonons dans ZnO. Cet effet isole très efficacement les polaritons des vibrations thermiques du réseau. Nous nous sommes intéressés aussi à une structure similaire: les microfils de GaN. Dans ces fils, on profite d'une zone fortement dopée pour comparer expérimentalement le spectre en régime de couplage faible et en régime de couplage fort dans le même fil. Nous avons ensuite étudié les propriétés des gaz de polaritons dans les microfils de ZnO sous forte excitation dans le but d'atteindre le régime de dégénérescence quantique 1D. Nous démontrons qu'un régime de laser à polaritons est atteint à basse température en régime de couplage fort dans une situation inédite où les polaritons sont à 97% excitoniques. Cette propriété est comprise grâce à une étude détaillée des propriétés de relaxation des excitons vers les états de polaritons en régime de faible et forte excitations. Cette thèse donne les bases de la compréhension des polaritons unidimensionnels dans les microfils de ZnO. Les propriétés observées montrent que les microfils de ZnO sont particulièrement adaptés à l'étude des gaz de polaritons dégénérés 1D à haute température.
Type de document :
Thèse
Autre [cond-mat.other]. Université de Grenoble, 2012. Français. 〈NNT : 2012GRENY012〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [123 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00720629
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 25 juillet 2012 - 11:42:12
Dernière modification le : mardi 21 août 2018 - 12:08:06
Document(s) archivé(s) le : vendredi 26 octobre 2012 - 02:30:25

Fichier

24229_TRICHET_2012_archivage.p...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00720629, version 1

Collections

STAR | NEEL | UGA

Citation

Aurélien Trichet. Polaritons unidimensionnels dans les microfils de Zno : vers la dégénérescence quantique dans les gaz de polaritons unidimensionnels. Autre [cond-mat.other]. Université de Grenoble, 2012. Français. 〈NNT : 2012GRENY012〉. 〈tel-00720629〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

640

Téléchargements de fichiers

866