De l'adsorption du cobalt et du zinc sur l'hectorite et le quartz à la nucléation hétérogène de phyllosilicates

Résumé : Les approches macroscopiques (cinétique chimique) et microscopiques (spectroscopie EXAFS polarisée) ont été couplées dans le but de caractériser les mécanismes moléculaires de fixation de cations divalents (Co, Zn) sur l' hectorite, une smectite magnésienne, et sur le quartz. À pH = 6,5, haute force ionique, et pour un rapport Zn/hectoritc de - 50 umol/g, une adsorption spécifique de Co et Zn a lieu. Cette adsorption n' atteint pas l'équilibre avant plusieurs heures, et coïncide avec une libération initiale accrue de protons et de Mg en solution, puis une inhibition à long terme (t >= 48 h) de la cinétique de dissolution de l' hectorite. Co et Zn adsorbés forment des complexes de surface mononucléaires en continuité structurale de la couche octaédrique des feuillets d' hectorite. À basse force ionique, Co et Zn sont initialement adsorbés par échange cationique. Cette réaction atteint l'équilibre en moins de 5 min. Ces cations forment initialement des complexes de sphère externe sur les sites d'échange, puis ils migrent progressivement vers les sites de bordure des feuillets, où ils forment des complexes de surface similaires à ceux formés à haute force ionique. Le mécanisme et l'amplitude de l'adsorption de Zn sur l'hectorite à pH 7,3, à haute force ionique et pour un rapport Zn/hectorite de 1480 umol/g, dépend de la concentration en silice dissoute [Si) . La quantité de Zn adsorbé est limitée pour [Si) ~ 30-60 umoI/L, et Zn forme des polymères de petite taille (2-3 octaèdres) en continuité structurale de la couche octaédrique de l'hectorite. La quantité de Zn adsorbé est beaucoup plus importante pour [Si) ~ 540 umoI/L; cette adsorption est corrélée à une adsorption de Si, et correspond à la nucléation de phyllosilicates TOT zincifères en épitaxie dans le plan ab des feuillets. Une analyse approfondie de spectres EXAFS de Co adsorbé sur le quartz révèle que cet élément polymérise sous forme de couches d'octaèdres liées à des couches de tétraèdres de Si, pour former des phyllosilicates cobaltifères. Le mécanisme de cette néoformation est discuté.
Type de document :
Thèse
Géochimie. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 2000. Français


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00718598
Contributeur : Pascale Talour <>
Soumis le : mardi 17 juillet 2012 - 16:23:37
Dernière modification le : mardi 17 juillet 2012 - 16:26:59

Identifiants

  • HAL Id : tel-00718598, version 1

Collections

INSU | IRD | OSUG | LGIT | UJF | UGA | IFSTTAR

Citation

Michel Schlegel. De l'adsorption du cobalt et du zinc sur l'hectorite et le quartz à la nucléation hétérogène de phyllosilicates. Géochimie. Université Joseph-Fourier - Grenoble I, 2000. Français. <tel-00718598>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

589

Téléchargements du document

90