Assemblages hybrides porphyrines-polyoxométallates : étude électrochimique, photochimique et photocatalytique

Résumé : Les polyoxométallates (POM) constituent une classe unique de clusters inorganiques du type métal-oxygène possédant des propriétés remarquables. Ils ont par exemple de bons atouts pour des applications en photocatalyse, notamment pour la réduction de cations métalliques, comme en témoignent les nombreux travaux présents dans la littérature. Néanmoins, un inconvénient majeur réside en le fait que cette famille de composés absorbe principalement dans l'UV, nécessitant par conséquent une activation lumineuse dans ce domaine spectral. L'objectif de ce travail de thèse a alors été de montrer qu'il est possible d'utiliser les propriétés catalytiques des POM tout en utilisant la lumière visible, en leur associant des photosensibilisateurs absorbant dans le domaine du visible. Le choix s'est porté sur des chromophores de type porphyrine. Plusieurs assemblages hybrides porphyrines-POM ont alors été étudiés successivement au cours de ce travail. Tout d'abord, nous avons voulu étudier les propriétés catalytiques de ce type de systèmes en milieu homogène. Pour cela, trois types d'assemblages porphyrine(s)-POM ont été envisagés, basés chacun sur des interactions ou liaisons de natures différentes : des interactions électrostatiques, des interactions de coordination, ou encore des liaisons covalentes. Puis nous avons souhaité étendre notre étude à des systèmes supportés, en vue d'applications en catalyse hétérogène. Dans ce but, deux types de systèmes supportés ont été étudiés : des systèmes multicouches basés sur des interactions électrostatiques et des copolymères porphyrine-POM obtenus par voie électrochimique. Tous ces systèmes développés ont fait l'objet d'une étude physico-chimique approfondie, notamment par électrochimie, photochimie (systèmes en solution), microscopie à force atomique (systèmes supportés... Concernant les études photocatalytiques, la plupart de ces systèmes ont fait l'objet de tests envers la photoréduction d'ions Ag(I), choisis dans un premier temps comme système modèle. Des nanoparticules d'argent de tailles et de formes variées ont ainsi été obtenues.
Type de document :
Thèse
Catalysis. Université Paris Sud - Paris XI, 2010. French


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00714499
Contributeur : Delphine Schaming <>
Soumis le : mercredi 4 juillet 2012 - 17:24:15
Dernière modification le : samedi 14 juillet 2012 - 18:14:45

Identifiants

  • HAL Id : tel-00714499, version 1

Collections

Citation

Delphine Schaming. Assemblages hybrides porphyrines-polyoxométallates : étude électrochimique, photochimique et photocatalytique. Catalysis. Université Paris Sud - Paris XI, 2010. French. <tel-00714499>

Exporter

Partager

Métriques

Consultation de
la notice

248

Téléchargement du document

697