Signaux de transitions de phase des systèmes finis

Résumé : Les transitions de phase sont des phénomènes communs à tous les systèmes en interaction. Pour des systèmes infinis, elles sont bien décrites par la thermodynamique mais celle-ci ne peut être utilisée pour des petits systèmes comme le noyau de l'atome. Nous proposons dans cette thèse une approche de mécanique statistique, afin d'extraire les caractéristiques thermodynamiques des petits systèmes ouverts et soumis à des forces non saturantes. Nous nous concentrons en particulier sur la définition et la mise en évidence pour de tels systèmes d'une transition de phase de type liquide gaz. Nous définissons des observables théoriques et expérimentales qui permettent de signer sans ambiguïté la présence et l'ordre de la transition. Une observable pertinente et accessible expérimentalement est la fluctuation d'énergie cinétique, pour une valeur fixée de l'énergie totale. Nous vérifions qu'à l'intérieur de la zone de coexistence, ces fluctuations deviennent anormalement grandes et s'accompagnent de comportements pseudo critiques pour la distribution en taille des fragments. Nous obtenons ces résultats dans le cadre du modèle du gaz sur réseau, avec un hamiltonien de plus proche voisins. Afin de compléter cette étude, nous analysons le comportement des observables lorsque les interactions sont à longue portée. Nous nous concentrons sur la problématique nucléaire en considérant l'effet des interactions coulombiennes. Enfin nous abordons en perspective des points spécifiques à la physique nucléaire : le rôle de l'isospin et des effets quantiques.
Type de document :
Thèse
Physique Nucléaire Théorique [nucl-th]. Université de Caen, 2001. Français


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00708230
Contributeur : Michel Lion <>
Soumis le : jeudi 14 juin 2012 - 12:50:42
Dernière modification le : vendredi 11 septembre 2015 - 10:02:26

Identifiants

  • HAL Id : tel-00708230, version 1

Collections

Citation

Véronique Duflot-Flandrois. Signaux de transitions de phase des systèmes finis. Physique Nucléaire Théorique [nucl-th]. Université de Caen, 2001. Français. <tel-00708230>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

326

Téléchargements du document

43