Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Les Effets de site d'origine structurale en sismologie : modélisation et interprétation, application au risque sismique

Résumé : Ce travail est consacré à une étude numérique des effest produits sur les signaux sismiques par la structure géométrique des formations superficielles, dans une optique essentiellement tournée vers le risque sismique. Pour cela nous avons appliqué la méthode d'Aki et Larner ( milieux viscoélastiques linéaires homogènes isotropes) au calcul de la réponse de reliefs topographiques et de remplissages sédimentaires bidimentionnels ( 2D) à des ondes de volume planes incidentes. Npous nous sommes attachés à faire le lien entre les phénomènes physiques de base, les caractéristiques des spectres de réponse calculés en surface et les observations expérimentales. Le calcul montre clairement l'importance des phénomènes de diffraction et de formation d'ondes de surface sur toute variation latérale de la structure superficielle; de plus, pour les vallées alluviales, les ondes ainsi diffractées sont au moins partiellement piégées dans la couverture, et il en résulte sous certaines conditions géométriques des phénomènes de résonance bidimensionnelle extrêmement prononcés. Quant aux spectres de réponse, une étude paramétrique portant sur les facteurs sismiques, géométriques et mécaniques fait apparaître les résultats généraux suivants: - pour les reliefs topographiques, les effets, relativement large bande, sont maximaux pour des longueurs d'onde comparables à leur dimension horizontale. Les sommets des reliefs subissent alors une amplification, leur base une déamplification, et leurs versants d'importants mouvements différentiels. Cela est conforme aux résultats expérimentaux, bien que les amplifications observées soient souvent plus importantes que celles obtenues ici. - les vallées alluviales sont toujours sujettes à de fortes amplifications et prolongations des signaux sismiques, et leurs bords à d'importants mouvements différentiels. On peut cependant distinguer deux types de comportements: lorsqu'elles sont peu profondes, Ieur fréquence fondamentale est identique à celle prévue par l'approche 1 D, mais les amplificatIons correspondantes peuvent être 2 fois plus importantes, et les ondes de surface donnent lieu à des pics spectraux secondaires nombreux et rapprochés. Au contraire, la résonance 2D dans les vallées alluviales profondes survient à des fréquences reliées tant à leur largeur qu'à leur épaisseur, et l'amplification peut atteindre 4 fois celle prédite par l'approche 1D. La comparaison tant quantitative que qualitative avec les résultats expérimentaux s'avère tres bonne. Enfin, on discute l'applicabilité pratique de l'approche 2D et des resultats présentés ici au domaine du risque sismique. Comme le souligne en particulier un exemple d'étude de micro* zonage du site de Nice, les modèles 1D couramment utilisés en génie sismique peuvent non seulement sous-estimer l'ampleur des effets de site, mais en oublier "une des composantes essentielles, les mouvements différentiels .
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00685508
Contributor : Pascale Talour <>
Submitted on : Thursday, April 5, 2012 - 11:47:36 AM
Last modification on : Friday, November 6, 2020 - 3:50:49 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, December 14, 2016 - 8:08:57 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00685508, version 1

Collections

UGA

Citation

Pierre-Yves Bard. Les Effets de site d'origine structurale en sismologie : modélisation et interprétation, application au risque sismique. Géophysique [physics.geo-ph]. Universite Scientifique et Medicale de Grenoble, 1983. Français. ⟨tel-00685508⟩

Share

Metrics

Record views

677

Files downloads

855