Observations de la composition atmosphérique par mesures infrarouges en occultation solaire depuis la station d'izaña (Tenerife) et la nouvelle plateforme Oasis à Créteil

Résumé : Pour quantifier l'influence des activités humaines sur le climat et en particulier sur la compositionchimique de l'atmosphère, il est primordial de disposer de mesures continues et homogènes. C'estpourquoi l'objet de ce travail de thèse a consisté, dans un premier temps, à installer une nouvellestation d'observation (OASIS pour Observations Atmosphériques par Spectrométrie InfrarougeSolaire) sur le toit de l'Université Paris-Est à Créteil, pour mesurer des spectres d'absorption solairedans l'infrarouge, en vue d'analyser les concentrations de gaz traces et leurs différentes variabilitéstemporelles. Cette étude est centrée sur deux molécules clés de l'atmosphère impliquées, à diverseséchelles, dans les problèmes environnementaux actuels : l'ozone (O3) et le monoxyde de carbone(CO). Le développement de la méthode expérimentale et l'adaptation du code d'inversion (PROFFIT)a permis de restituer les colonnes totales et partielles de ces deux espèces. Pour valider lesperformances de cet instrument et de la méthode employée, les résultats des analyses de OASIS ontété comparés avec diverses données corrélatives provenant de mesures au sol (SAOZ pour l'O3), desatellites (IASI, GOME-2, OMI, pour l'O3, et MOPITT et IASI pour le CO) et de modèles globaux(REPROBUS pour l'O3 et MOCAGE pour le CO). Les résultats ont montré de très bons accords etprouvent la qualité du spectromètre à moyenne résolution spectrale, de la station OASIS, pour mesurerles concentrations de l'O3 et du CO atmosphérique.Une partie de ce travail a également concerné la validation des performances des instruments spatiauxactuels de détection de l'ozone atmosphérique, grâce à la campagne de mesures (avril-mai 2009) quej'ai réalisée à Izaña (Ténérife). Cette station, située en région sub-tropicale, à 2370 m d'altitude et enmilieu non pollué, est intégrée dans le réseau NDACC, et possède un spectromètre à haute résolutionspectrale. Les concentrations d'ozone issues des inversions des spectres mesurés ont été comparéesaux données fournies par un instrument au sol (Brewer, situé sur le même site) et par plusieursinstruments satellitaires (IASI, OMI, GOME-2). Les résultats ont présenté d'excellents accords.Les diverses variabilités temporelles observées à Izaña et à Créteil (saisonnière, inter-journalière,diurne et événements extrêmes) ont été interprétées et les capacités respectives
Type de document :
Thèse
Sciences de la Terre. Université Paris-Est, 2011. Français. <NNT : 2011PEST1127>


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00674165
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mardi 28 février 2012 - 09:27:30
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 14:04:36
Document(s) archivé(s) le : mardi 29 mai 2012 - 02:20:41

Fichier

TH2011PEST1127_complete.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00674165, version 1

Collections

Citation

Camille Viatte. Observations de la composition atmosphérique par mesures infrarouges en occultation solaire depuis la station d'izaña (Tenerife) et la nouvelle plateforme Oasis à Créteil. Sciences de la Terre. Université Paris-Est, 2011. Français. <NNT : 2011PEST1127>. <tel-00674165>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

353

Téléchargements du document

372