Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Fonctionnement sismique , cinématique et histoire géologique de la faille de Haiyuan.( Chine)

Résumé : La faille de Haiyuan s'étend sur plus de 1000 km en bordure nord-est du Tibet et accommode la partie décrochante sénestre de la convergence entre le Tibet et la plateforme de Gobi Ala Shan. Sa partie centrale, de 220 km de long, constitue une lacune sismique. Nous étudions le comportement de cette faille sur quelques années à quelques millions d'années. Cinq séismes de M>5, les plus forts depuis ceux de 1920 et 1927 (M;:::8), se sont produits près de la lacune depuis 1986. Nous avons déterminé les mécanismes au foyer et l'origine tectonique des séismes de Tianzhu (01/06/96) et Yongden (21/07/95), qui mettent en jeu des structures secondaires de la faille. La microsismicité enregistrée de 1996 à 1998 par six stations autour de la lacune confirme l'existence d'un décollement reliant en profondeur (à 15-20 km) les chevauchements des Qilian Shan et la faille de Haiyuan. L'analyse photogrammétrique de photographies haute résolution du segment du Maomao Shan de la lacune, prises par un avion téléguidé, a permis de mesurer les décalages de bords de terrasses alluviales, datées au 14C, et d'en déduire la vitesse Holocène de ce segment: 12±4 mm/an. Au moins deux séismes passés de M;:::8 semblent s'être produits sur la lacune, possibles séismes caractéristiques, de déplacement cosismique 12±4 m, se répétant tous les 1050±450 ans. La vitesse Post-Glaciaire du segment du Leng Long Ling, 20±5 mm/an, à l'ouest de la jonction des failles de Haiyuan et Gulang, a été déduite de la mesure du décalage d'une moraine glaciaire, datée par isotopes cosmogéniques ('6 Al, lOB e). Les premières mesures GPS, entre 1994 et 1999, de deux profils perpendiculaires à la lacune, montrent des mouvements compatibles avec une faille sénestre, encore difficilement interprétables en terme de vitesse de glissement actuelle de la faille. L'existence de la faille pourrait remonter au Miocène Supérieur. Son rejet fini , dont nous identifions de nouveaux marqueurs morphologiques et géologiques, pourrait être supérieur à 100 km.
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00673021
Contributor : Pascale Talour <>
Submitted on : Wednesday, February 22, 2012 - 2:59:41 PM
Last modification on : Tuesday, December 8, 2020 - 3:33:14 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, December 14, 2016 - 7:44:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00673021, version 1

Citation

Cécile Lasserre. Fonctionnement sismique , cinématique et histoire géologique de la faille de Haiyuan.( Chine). Géophysique [physics.geo-ph]. Université Paris-Diderot - Paris VII, 2000. Français. ⟨tel-00673021⟩

Share

Metrics

Record views

424

Files downloads

821