Feasibility studies of the pbar p -->pi0e+e- electromagnetic channel at PANDA

Résumé : Le proton est décrit par les facteurs de forme électrique et magnétique qui caractérisent sa structure interne. Le moyen de mesurer les facteurs de forme consiste à mesurer la distribution angulaire de la diffusion élastique e-p: dans cette région dite espace q^2 est négatif. En utilisant la réaction croisée pbar p<--> e+ e-, on atteint une autre région cinématique appelée région temps où q^2>0. Cependant, à cause du seuil q^2_{th} de les réactions pbar p <--> e+e-, seul le domaine cinématique q^2>q^2_{th}>0 est autorisé. Pour atteindre la région non physique, on utilise la réaction pbar p --> pi0e+e- où le pi0 emporte une partie de l'énergie autorisant ainsi q^2 à varier entre q^2_{th} et presque 0. Cette thèse vise à démontrer la faisabilité de ces mesures avec le détecteur PANDA qui sera installé sur l'anneau d'antiprotons du futur complexe FAIR à Darmstadt. Pour décrire la réaction pbar p --> pi0e+e- une approche basée sur des lagrangiens est développée. La section efficace 5 fois différentielle est determinée et reliée à des combinaisons linéaires de tenseurs hadroniques. Sous l'hypothèse de l'échange d'un nucléon, les tenseurs hadroniques sont exprimés en fonctions des 2 facteurs de forme électromagnétiques complexes du proton. Une méthode est développée, qui donne accès au rapport des facteurs de forme électromagnétiques du proton R=|G_E|/|G_M| et pour la première fois avec une expérience non polarisée au cosinus de la différence de phase. A ce jour, de telles mesures n'ont jamais été faites dans la région non physique. Des simulations détaillées ont été effectuées pour montrer comment le rapport R et le cosinus peuvent être extraits de la distribution angulaire du positron. De plus, un modèle est développé pour la réaction parasite pbar p-->pi0pi+pi- considérée comme la plus dangereuse. La contribution du bruit de fond peut être réduite à quelques pour-cent voire moins. L'efficacité typique de détection du signal correspondante varie de l'ordre de 5 pour-cent à 30 pour-cent. La précision sur la détermination du rapport R et du cosinus est determinée pour le nombre de coups attendu via la méthode Monte Carlo. Une partie de cette thèse est aussi dédiée à un travail plus technique avec l'étude du prototype du calorimètre électromagnétique et la détermination de sa résolution.
Type de document :
Thèse
Other [cond-mat.other]. Université Paris Sud - Paris XI, 2011. English. <NNT : 2011PA112337>


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00662455
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 26 janvier 2012 - 13:08:57
Dernière modification le : vendredi 6 mars 2015 - 08:53:54
Document(s) archivé(s) le : vendredi 27 avril 2012 - 02:25:19

Identifiants

  • HAL Id : tel-00662455, version 1

Collections

Citation

Jérôme Boucher. Feasibility studies of the pbar p -->pi0e+e- electromagnetic channel at PANDA. Other [cond-mat.other]. Université Paris Sud - Paris XI, 2011. English. <NNT : 2011PA112337>. <tel-00662455>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

465

Téléchargements du document

419