Structure des systèmes non liés 10;12Li et 13Be

Résumé : Les systèmes non liés 10;12Li et 13Be ont été étudiés par des réactions de perte d'un ou plusieurs nucléons à partir d'un faisceau de 14B à 35 MeV/nucléon. L'énergie de décroissance a été reconstruite à travers la mesure des coïncidences 9;11Li-n et 12Be-n. Une simulation prenant en compte les effets du dispositif expérimental et de la réaction a été développée. Les spectres en masse invariante ont été interprétés en utilisant les distributions théoriques calculées pour les différents états et convoluées à la réponse du dispositif, ainsi que les distributions des événements non corrélés déterminées à partir des données par un mélange d'événements. Concernant le système 10Li, les données ont été reproduites par les distributions d'un état s virtuel avec une longueur de diffusion ([formule]) confirmant l'inversion des niveaux v1p1=2 et v2s1=2. Pour le 12Li, la présence d'états excités d'énergie entre 0; 2 et 0; 8 MeV au-dessus du seuil a été mise en évidence. Pour le 13Be, l'énergie de décroissance ainsi que les autres observables ont été reproduites par l'hypothèse d'une résonance ([formule]). Cette hypothèse est soutenue par la sélectivité du processus de knockout d'un proton, pour lequel la configuration du neutron des états peuplés dans le 13Be reflète celle du 14B.
Type de document :
Thèse
Physique Nucléaire Expérimentale [nucl-ex]. Université de Caen, 2011. Français


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00656582
Contributeur : Sandrine Guesnon <>
Soumis le : mercredi 4 janvier 2012 - 16:04:31
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2015 - 01:08:30
Document(s) archivé(s) le : lundi 19 novembre 2012 - 12:20:45

Identifiants

  • HAL Id : tel-00656582, version 1

Collections

Citation

G. Randisi. Structure des systèmes non liés 10;12Li et 13Be. Physique Nucléaire Expérimentale [nucl-ex]. Université de Caen, 2011. Français. <tel-00656582>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

423

Téléchargements du document

280