Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Polytypisme, ordre d'empilement et interstratification dans la cookéite et les phyllosilicates non micacés du métamorphisme. Influence de la pression

Résumé : De tous les paramètres du métamorphisme, la pression est celui dont l'influence sur les microstructures cristallines est la plus mal connue. Pour mettre en évidence ce rôle de la pression de formation, une étude de la séquence d'empilement des phyllosilicates a été entreprise en microscopie électronique (HRTEM). Les phyllosilicates présentent la particularité d'avoir des structures bidimensionnelles dont l'adaptation à des variations de leur environnement se fait préférentiellement selon l'axe C d'empilement des feuillets. Pour souligner une influence de la pression, les échantillons ont été choisis les plus proches possibles de pôles purs et ils proviennent de domaines très variés de pression, entre 1 et 30 kbar, mais de . températures similaires autour de 300-400°C, exceptionnellement 750°C. L'essentiel : de ce travail de thèse a concerné tout d'abord la cookéite, qui est une chlorite di- . trioctaédrique lithinifère, avant d'être étendu aux autres phyllosilicates non micacés du métamorphisme, sudoïte, c1inochlore, pyrophyllite et talc. L'augmentation de pression entraîne une mise en ordre remarquable des séquences qui se dépouillent * progressivement de leurs fautes d'empilement. Cette mise en ordre s'accompagne d'une augmentation considérable des périodes d'empilement et un grand nombre de polytypes complexes ont pu être décrits. Le cas du talc est spectaculaire. Des empilements multipériodiques ont été obseNés à 38, 45, 50 couches, comportant des sous-périodes complexes à 7, 10, 12 couches. La pression conditionne la formation de l'interstratifié 1 cookéite/1 paragonite (sali otite) et permet l'apparition exceptionnelle d'un interstratifié à très longue-période 1 :30. Outre la mise en évidence de l'influence de la pression sur le polytypisme et l'interstratification, cette thèse décrit, pour la première fois en grand nombre, des polytypes à longue-période dans les chlorites et le talc. Le métamorphisme apparaît comme une succession d'étapes de dissolution-recristallisation. Les périodes des polytypes complexes et des interstratifiés, ainsi que la fréquence et la répartition des macles dans les structures phyllosilicatées sont probablement liées à l'état des contraintes élastiques agissant localement dans le cristal
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00653515
Contributor : Isabelle Dubigeon <>
Submitted on : Monday, December 19, 2011 - 4:41:19 PM
Last modification on : Thursday, January 14, 2021 - 11:38:19 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 20, 2012 - 2:40:36 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00653515, version 1

Collections

Citation

Michel Jullien. Polytypisme, ordre d'empilement et interstratification dans la cookéite et les phyllosilicates non micacés du métamorphisme. Influence de la pression. Pétrographie. Université Rennes 1, 1995. Français. ⟨tel-00653515⟩

Share

Metrics

Record views

323

Files downloads

215