Tagging et folksonomies : pragmatique de l'orientation sur le Web

Résumé : Cette recherche propose une analyse des usages des systèmes de tagging sur le Web. Au delà d'un simple outil personnel de « catégorisation ordinaire » des ressources en ligne, les classifications produites à partir de l'indexation libre de tags, nommées folksonomies, permettent aux internautes de produire des « prises » physiques et interprétatives quideviennent un support aux formes de navigation sociale. Ces réseaux de traces numériques permettent aux internautes de se repérer et d'agir dans l'univers complexe et abondant que représente le Web, mais elles sont également un support de coordination avec d'autres internautes. Les tags apparaissent comme des appuis conventionnels qui permettent decoordonner les actions au sein de collectifs à géométrie variable, plus ou moins étendus et identifiés, dont les membres partagent des centres d’intérêts et un vocabulaire commun. A partir d'une approche socio-technique nous étudions le couplage entre conception et usage de ces dispositifs, et montrons que le tagging propose une voie alternative, encore enconstruction, aux politiques existantes d'architecture et d’accessibilité des ressources du Web
Type de document :
Thèse
Ordinateur et société [cs.CY]. Université Rennes 2, 2011. Français. < NNT : 2011REN20038 >
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00650319
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 9 décembre 2011 - 17:17:47
Dernière modification le : jeudi 22 juin 2017 - 13:41:28
Document(s) archivé(s) le : samedi 10 mars 2012 - 02:35:53

Fichier

2011theseCrepelM.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00650319, version 1

Collections

Citation

Maxime Crépel. Tagging et folksonomies : pragmatique de l'orientation sur le Web. Ordinateur et société [cs.CY]. Université Rennes 2, 2011. Français. < NNT : 2011REN20038 >. <tel-00650319>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

1165

Téléchargements du document

735