Marqueurs protéiques de la tendreté de la viande bovine : étude prédictive et fonctionnelle

Résumé : La variabilité non maîtrisée de la tendreté de la viande bovine est un problème majeur pour la filière industrielle, cette qualité étant très recherchée par les consommateurs. Depuis de nombreuses années, différents programmes de recherche ont identifié des marqueurs ADN, ARN et protéines de la tendreté de la viande bovine, dans des contextes différents. Aux Etats-Unis et en Australie, des recherches ont abouti à la conception de tests efficaces de prédiction de la qualité de la viande. Ces tests ne fonctionnent cependant pas sur les élevages français. La filière française est donc demandeuse de tests de prédiction simples permettant de mesurer la tendreté sur l’animal vivant et la carcasse. De tels tests sont inexistants à l’heure actuelle. L’objectif de la thèse est de valider ou non une liste de potentiels marqueurs protéiques de la tendreté, et de développer des équations de prédiction de cette qualité, afin d’envisager la conception de tests immunologiques de prédiction à destination de la filière sur l’animal vivant et la carcasse, dans un avenir proche. Une nouvelle technique pour quantifier les protéines d’un échantillon de muscle bovin a été développée, le Dot-Blot, et permet de disposer de prototype pour de futurs tests de phénotypage de la tendreté. L’utilisation de cette technique a permis de quantifier 24 protéines sur 111 échantillons de deux muscles de boeufs et de taurillons de race Charolaise. Ces travaux ont identifié en premier lieux des effets biologiques liés au type de muscle et d’animal sur l’abondance des protéines. Puis, trois analyses différentes, dont les résultats sont concordants, ont validé des marqueurs de tendreté et mis en lumière les principaux mécanismes cellulaires impliqués dans la tendreté, générant des équations de prédiction de la tendreté. Des outils de bioinformatique ont été construits à partir de données expérimentales de la thèse sur les protéines de la tendreté et de bases de données humaines, afin de mieux comprendre les mécanismes biologiques impliqués dans la mise en place de la tendreté. En conclusion, ce travail de thèse a développé un nouvel outil d’analyse et les premières équations de prédiction de la tendreté de la viande bovine fiables sur un système centré sur les mâles, supports indispensables au développement de tests de prédiction de la tendreté sur l’animal vivant et la carcasse. De plus, ce travail a permis de mieux comprendre et caractériser les mécanismes moléculaires impliqués dans la mise en place de la tendreté.
Type de document :
Thèse
Sciences agricoles. Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II, 2010. Français. 〈NNT : 2010CLF22095〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [161 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00646978
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 1 décembre 2011 - 10:09:16
Dernière modification le : mardi 6 novembre 2018 - 08:27:06
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 mars 2012 - 02:25:08

Fichier

2010CLF22095GUILLEMIN.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00646978, version 1

Collections

Citation

Nicolas Guillemin. Marqueurs protéiques de la tendreté de la viande bovine : étude prédictive et fonctionnelle. Sciences agricoles. Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II, 2010. Français. 〈NNT : 2010CLF22095〉. 〈tel-00646978〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

554

Téléchargements de fichiers

8084