Bio-essais anti-adhésion sur bactéries marines pour le criblage de molécules et de revêtements antifouling

Résumé : Tout support immergé dans l’eau est rapidement colonisé par de nombreux organismes micro- et macroscopiques. Ce phénomène séquentiel et complexe appelé biofouling est à l’origine de nombreux préjudices économiques et écologiques, notamment dans le milieu marin. L’interdiction récente de certaines substances toxiques, utilisées comme biocides dans les revêtements antifouling des coques de bateaux notamment, a relancé l’intérêt de rechercher de nouvelles molécules antifouling respectueuses de l’environnement. L’objectif de cette thèse a été de développer et d’amorcer l’étude de la représentativité d’un bio-essai permettant d’évaluer le potentiel antifouling de molécules et de revêtements sur des « biofilms » mono et plurispécifiques in vitro en microplaques grâce à l’utilisation de fluorochromes. Le choix a été fait de se focaliser sur le biofilm primaire car il est envisagé que l’élimination ou la limitation de ce dernier réduisent le biofouling. Cinq souches de bactéries marines pionnières, isolées de la Rade de Toulon et en Bretagne, ont été utilisées afin de comparer l’efficacité anti-adhésion de molécules commerciales et naturelles. Deux dérivés de synthèse de substances naturelles marines (TFA E et Z) ont présenté une activité significative associée à une absence de toxicité sur bactéries, suggérant ainsi un mode d’action anti-adhésion spécifique. En outre, les différences de sensibilité entre souches ont confirmée l’importance de réaliser le bio-essai avec un panel diversifié de bactéries.Afin de voir si les données obtenues en laboratoire reflétaient ce qui se produit dans le milieu naturel, une comparaison entre les résultats du bio-essai en microplaque appliqué à six revêtements et les biofilms qui ont colonisés ces mêmes peintures immergées un mois dans la Rade de Toulon (analysés par cytométrie de flux, microscopie et PCR-DGGE), a été effectuée. Les analyses quantitatives ont suggéré une cohérence entre les deux approches même si l’absence de revêtement d’efficacité intermédiaire et le nombre de systèmes testés limite la portée de nos conclusions
Type de document :
Thèse
Sciences agricoles. Université de Toulon, 2011. Français. 〈NNT : 2011TOUL0006〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00638080
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 3 novembre 2011 - 18:22:37
Dernière modification le : jeudi 22 juin 2017 - 13:14:55
Document(s) archivé(s) le : samedi 4 février 2012 - 02:30:29

Fichier

These_Camps.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00638080, version 1

Collections

Citation

Mercedes Camps. Bio-essais anti-adhésion sur bactéries marines pour le criblage de molécules et de revêtements antifouling. Sciences agricoles. Université de Toulon, 2011. Français. 〈NNT : 2011TOUL0006〉. 〈tel-00638080〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

914

Téléchargements du document

548