Du support générique d'opérateurs de composition dans les modèles de composants logiciels, application au calcul à haute performance.

Julien Bigot 1, 2, 3
2 PARIS - Programming distributed parallel systems for large scale numerical simulation
IRISA - Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires, ENS Cachan - École normale supérieure - Cachan, Inria Rennes – Bretagne Atlantique
3 GRAAL - Algorithms and Scheduling for Distributed Heterogeneous Platforms
Inria Grenoble - Rhône-Alpes, LIP - Laboratoire de l'Informatique du Parallélisme
Résumé : Les applications scientifiques posent un véritable défi de par leur complexité et la quantité de données qu'elles traitent. Leur exécution nécessite l'utilisation de ressources matérielles complexes et variées comme les super-calculateurs, les grappes et les grilles de calcul. Les modèles de composants logiciels et en particulier ceux qui proposent des schémas de composition adaptés au calcul à haute performance offrent une piste intéressante pour leur développement. Ces derniers permettent aux applications de s'abstraire des ressources d'exécution et de favoriser ainsi les performances à l'exécution sur une grande gammes d'architectures. Ces modèles restent toutefois limités à un ensemble restreint de schémas de composition. Il en résulte une multiplication des modèles dès que de nouvelles formes de composition apparaissent nécessaires, ce qui est dommageable à l'objectif de réutilisation. La complexité de modifier un modèle existant pour y intégrer de nouveaux opérateurs de composition défavorise aussi ces efforts. Cette thèse propose un modèle de composants logiciels appelé HLCM dans lequel de nouveaux opérateurs de composition peuvent être introduits sans modification du modèle. Ceci est rendu possible par l'introduction en son sein de quatre concepts : la hiérarchie, les connecteurs, la généricité et le choix de mise en œuvre. Afin de favoriser la réutilisation de l'existant, ce modèle est abstrait et il est rendu concret dans des spécialisations qui s'appuient sur les éléments primitifs de modèles existants. Au cours de ces travaux, nous avons étudié comment le concept de généricité pouvait s'appliquer aux modèles de composants et nous avons proposé une approche pour l'y intégrer. Nous avons étudié les interactions problématiques entre les concepts de connecteur et de hiérarchie et avons offert une solution s'appuyant sur une nouvelle approche pour la description des connexions entre composants. Finalement, nous avons proposé une approche pour la mise en œuvre de HLCM qui s'appuie sur des principes issus de l'ingénierie basée sur les modèles. Ces travaux ont été validés en développant un prototype de mise en œuvre de HLCM/CCM, une spécialisation de HLCM qui s'appuie sur le modèle de composant de Corba (CCM). Il a été utilisé pour décrire des interactions complexes entre composants (mémoire partagée et appels de méthode parallèles) et assurer une exécution efficace sur des ressources matérielles variées, notamment sur Grid'5000.
Type de document :
Thèse
Modélisation et simulation. INSA de Rennes, 2010. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [54 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00626698
Contributeur : Julien Bigot <>
Soumis le : dimanche 21 octobre 2012 - 11:46:28
Dernière modification le : mercredi 25 juillet 2018 - 01:24:40
Document(s) archivé(s) le : mardi 22 janvier 2013 - 03:38:50

Identifiants

  • HAL Id : tel-00626698, version 2

Citation

Julien Bigot. Du support générique d'opérateurs de composition dans les modèles de composants logiciels, application au calcul à haute performance.. Modélisation et simulation. INSA de Rennes, 2010. Français. 〈tel-00626698v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

614

Téléchargements de fichiers

366