Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Etude d'architecture multicellulaire avec le microenvironnement contrôlé

Résumé : Ce manuscrit de thèse est composé de trois parties dédiées aux développements technologiques nécessaires à l'étude de la polarité et des contraintes mécaniques dans les cellules épithéliales. La première partie décrit les développements technologiques et méthodologiques qui ont été réalisés en micro-fabrication et traitement de surface, acquisition et analyse d'image, et mesure des forces de traction. La deuxième partie décrit l'étude de l'organisation spatiale du système d'adhérence des cellules épithéliales. De la régulation de leur polarité à celle de leur fonction, l'architecture des cellules épithéliales est profondément liée à leur système d'adhérence. Nous avons utilisé les micropatrons adhésifs pour contrôler la géométrie de la matrice extra-cellulaire pour examiner l'effet de l'adhérence des cellules avec la matrice sur la position des zones d'adhérence intercellulaire. Nos résultats montrent que l'organisation spatiale de l'adhérence cellule-matrice joue un rôle déterminant sur celle de l'adhérence intercellulaire. Ils montrent également que cette organisation dirige ensuite la position du centrosome et l'orientation de l'ensemble de la polarité interne. Lors d'une réorganisation spatiale de l'épithélium, comme c'est le cas au cours de la transition épithélium-mésenchyme, les systèmes d'adhérence et la polarité interne subissent tous les deux de profondes modifications. Néanmoins, les cellules semblent capables de les réguler de façon indépendante selon le type de stimulus qui induit la réorganisation. La dernière partie est une analyse des paramètres physiques impliqués dans l'architecture épithéliale. En parallèle des régulations biochimiques, les contraintes mécaniques jouent également un rôle fondamental dans la régulation des processus morphogenétiques. L'association de l'ensemble de nos développements technologiques (patterning de substrat déformable, logiciel de détection et de mesure de force, contrôle du positionnement des cellules) nous a permis d'analyser précisément les propriétés mécaniques des architectures multicellulaires. Nous avons découvert que l'organisation spatiale du système adhérence était un régulateur majeur de l'intensité et de la répartition des forces intra-cellulaires. Cette observation nous a permis de proposer une modification du modèle actuel de distribution des contraintes dans un épithélium qui prend en compte l'anisotropie des forces inter-cellulaires en réponse à l'hétérogénéité de la matrice extra-cellulaire. Ce nouveau modèle physique permet de rendre compte des positions adoptées par les cellules en réponse aux différentes géométries de la matrice extra-cellulaire.
Complete list of metadatas

Cited literature [90 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00622264
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, September 12, 2011 - 11:27:32 AM
Last modification on : Friday, June 5, 2020 - 11:04:12 PM
Document(s) archivé(s) le : Tuesday, December 13, 2011 - 2:22:10 AM

File

24801_TSENG_2011_archivage_1_....
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00622264, version 1
  • PRODINRA : 246131

Collections

Citation

Qingzong Tseng. Etude d'architecture multicellulaire avec le microenvironnement contrôlé. Autre [cond-mat.other]. Université de Grenoble, 2011. Français. ⟨NNT : 2011GRENY027⟩. ⟨tel-00622264⟩

Share

Metrics

Record views

3099

Files downloads

1409