Dynamique quantique dans un dcSQUID : du qubit de phase à l'oscillateur quantique bidimensionnel

Résumé : Cette thèse porte sur la dynamique quantique dans un dcSQUID inductif. Ce dispositif est une boucle supraconductrice interrompue par deux jonctions Josephson. Sa dynamique est analogue à celle d'une particule massive évoluant dans un potentiel bidimensionnel. Dans la limite quantique, le dcSQUID se comporte comme un atome artificiel à deux degrés de liberté, contrôlé par le courant et le flux de polarisation. Dans la limite où l'inductance de la boucle est petite devant celle des jonctions, celles-ci sont fortement couplées. La dynamique du circuit est alors celle d'un oscillateur anharmonique quantique unidimensionnel. Dans la limite des deux premiers niveaux d'énergie, ce circuit est un qubit de phase. Jusqu'alors la décohérence dans ce circuit était dominée par le bruit en courant. Nous montrons, par des mesures de spectroscopie et d'oscillations cohérentes, que l'effet du bruit en courant s'annule à courant de polarisation nul, permettant une augmentation des temps de cohérence. Dans la limite où l'inductance de la boucle est grande devant celle des jonctions, la dynamique devient bidimensionnelle. Le circuit exhibe alors un spectre d'énergie riche qui peut être décrit comme celui de deux oscillateurs anharmoniques couplés, correspondant aux modes d'oscillations symétrique et antisymétrique des phases des deux jonctions. Nous mettons en évidence ce spectre par des mesures de spectroscopie et nous démontrons la manipulation cohérente des états quantiques de chaque mode. En particulier nous mettons en évidence un couplage non-linéaire entre les deux modes, dans une limite de couplage fort. Ce couplage nous permet alors d'observer des oscillations cohérentes entre les deux modes internes de cet atome artificiel. De plus, dans ce manuscrit, nous présentons une technique innovante de fabrication de jonctions métalliques par évaporations sous angles qui n'a pas recours à un pont de résine suspendu. Finalement nous proposons un modèle simple basé sur les effets de chauffage qui explique pour la première fois une anomalie récurrente observée dans les caractéristiques courant-tension des dcSQUID.
Type de document :
Thèse
Autre [cond-mat.other]. Université de Grenoble, 2011. Français. <NNT : 2011GRENY019>


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00601382
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 22 juillet 2011 - 14:53:44
Dernière modification le : mardi 8 mars 2016 - 01:04:34

Fichier

These_F_Lecocq.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-00601382, version 3

Collections

STAR | NEEL | UGA

Citation

Florent Lecocq. Dynamique quantique dans un dcSQUID : du qubit de phase à l'oscillateur quantique bidimensionnel. Autre [cond-mat.other]. Université de Grenoble, 2011. Français. <NNT : 2011GRENY019>. <tel-00601382v3>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

1172

Téléchargements du document

811