Le gradient altitudinal sur les sommets tabulaires de Guyane, basé sur l'étude des Arecaceae, des Melastomataceae et des Ptéridophytes

Résumé : L'Amazonie, bien qu'elle soit essentiellement couverte par une forêt de basse altitude, possède quelques reliefs. Les travaux précédents ont montré que la Guyane en présentait deux types : les inselbergs et les sommets tabulaires sur roches basiques. Sur ces derniers, la végétation y est relativement uniforme entre les reliefs d'altitude et de nature géomorphologique comparables. Notre travail vise principalement à étudier la composition floristique le long d'un gradient altitudinal en s'appuyant sur plusieurs bioindicateurs. Pour ce faire, notre étude s'appuie sur l'utilisation de trois groupes de végétaux vasculaires : les Arecaceae, les Melastomataceae et les Ptéridophytes. L'étude confirme une variation de la composition à 500 mètres d'altitude mais également à des altitudes inférieures et supérieures en fonction des groupes étudiés.
Type de document :
Thèse
Sciences du Vivant [q-bio]. Université des Antilles-Guyane, 2010. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00588612
Contributeur : Cesar Delnatte <>
Soumis le : dimanche 24 avril 2011 - 23:34:09
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 16:16:36
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 décembre 2016 - 18:15:20

Identifiants

Citation

Cesar Delnatte. Le gradient altitudinal sur les sommets tabulaires de Guyane, basé sur l'étude des Arecaceae, des Melastomataceae et des Ptéridophytes. Sciences du Vivant [q-bio]. Université des Antilles-Guyane, 2010. Français. 〈tel-00588612〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

415

Téléchargements de fichiers

1240