Surrection cénozoïque de l'Ouest de l'Afrique à partir de deux exemples : Le plateau sud-namibien et la marge nord-camerounaise

Résumé : L'Afrique est connue depuis longtemps comme étant un continent surélevé. Cette forte topographie pourrait soit résulter d'une topographie préexistante, soit être acquise lors de la formation des marges passives ou lors d'une déformation intraplaque. Cette thèse dont l'objectif est de contraindre la surrection de l'Ouest de l'Afrique durant le Cénozoïque sur deux sites : le plateau sud-namibien et la marge nord du Cameroun, à partir d'une double approche géomorphologique et stratigraphique, a été un moyen de montrer que la déformation n'est pas nulle dans une marge passive et les régions avoisinantes. Dans le plateau sud-namibien, cette déformation résulte d'une dynamique mantélique profonde et contrôle à différentes échelles l'évolution des reliefs, notamment celle du plateau sud-africain. Dans la marge nord camerounaise, elle est responsable du basculement et de la surrection de la marge dont trois périodes importantes ont été identifiées : (1) entre la base de l'Eocène moyen et la base de l'Oligocène supérieur, (2) entre le sommet de l'Oligocène supérieur et la fin du Miocène inférieur, (3) post-Miocène inférieur.
Type de document :
Thèse
Sciences de la Terre. Université Rennes 1, 2010. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00583094
Contributeur : Isabelle Dubigeon <>
Soumis le : lundi 4 avril 2011 - 16:46:45
Dernière modification le : mercredi 24 octobre 2018 - 13:53:48
Document(s) archivé(s) le : mardi 5 juillet 2011 - 02:35:11

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00583094, version 1

Collections

Citation

François Mvondo Owono. Surrection cénozoïque de l'Ouest de l'Afrique à partir de deux exemples : Le plateau sud-namibien et la marge nord-camerounaise. Sciences de la Terre. Université Rennes 1, 2010. Français. 〈tel-00583094〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

485

Téléchargements de fichiers

6678