Les premiers chevets à déambulatoire et chapelles rayonnantes de la Loire moyenne (Xe-XIe siècles).Saint-Aignan d'Orléans, Saint-Martin de Tours, Notre-Dame de Mehun-sur-Yèvre, La Madeleine de Châteaudun.

Résumé : Le déambulatoire à chapelles rayonnantes a toujours été considéré comme un élément de luxe et de modernité pour les chevets des églises romanes. Défini comme un collatéral pourtournant le rond-point d'un sanctuaire d'église, il a généralement été associé à l'idée d'une circulation de pèlerins autour de reliques particulièrement insignes. Principalement concentrés dans les provinces de la Loire moyenne, les chevets très précoces (Xe-première moitié du XIe siècle) relevant de ce type architectural montraient des caractères encore peu aboutis. Afin de développer une lecture par le biais de l'archéologie du bâti, quatre collégiales ont retenu l'attention : Saint-Aignan d'Orléans, dont le chevet fut réalisé à l'image de la cathédrale de Clermont, Saint-Martin de Tours, Notre-Dame de Mehun-sur-Yèvre et La Madeleine de Châteaudun. Les perspectives ouvertes en synthèse révèlent de profonds changements dans les techniques de construction par l'emploi du moyen appareil. Le rôle de contrebutement de l'abside joué par le déambulatoire semble à prendre en considération dans la mise en place de cette architecture, tant pour la généralisation du voûtement que pour la recherche de lumière. Faute de preuves matérielles, on doit donc rejeter la lecture fonctionnelle d'un couloir conçu pour les pèlerins. Les relations entre les commanditaires indiquent enfin que le caractère novateur offert par ces œuvres a servi à la mise en scène du prestige royal, directement orchestrée par Robert le Pieux et son entourage.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [49 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00581583
Contributeur : Pierre Martin <>
Soumis le : jeudi 31 mars 2011 - 10:56:43
Dernière modification le : mardi 5 février 2019 - 20:22:02
Document(s) archivé(s) le : vendredi 1 juillet 2011 - 02:44:10

Identifiants

  • HAL Id : tel-00581583, version 1

Collections

Citation

Pierre Martin. Les premiers chevets à déambulatoire et chapelles rayonnantes de la Loire moyenne (Xe-XIe siècles).Saint-Aignan d'Orléans, Saint-Martin de Tours, Notre-Dame de Mehun-sur-Yèvre, La Madeleine de Châteaudun.. Sciences de l'Homme et Société. Université de Poitiers, 2010. Français. ⟨tel-00581583⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1024

Téléchargements de fichiers

6321