R. Brunet, Les mots de la géographie : dictionnaire critique. Reclus-La Documentation Française, Coll Dynamique du territoire, 1995.

G. P. Verger, Dictionnaire de la géographie. PUF, Paris, 500 p. [1 ère éd, 1970.

L. J. Lussault, Dictionnaire de la géographie et de l'espace des sociétés, 2003.

D. Publications-de-temple:-natarajan, Arulmigu Kandaswamy Temple : A Special Article Souvenir. Sri Muthukumaraswamy Devasthanam, 1990.

S. D. Packiriswamy, Marudamalai Arumilgu Subramanya Swamy Thirukkoil : History of the Temple, Kammavar Achukudam Ltd, vol.14, 1992.

T. Temple, En souvenir de la consécration. Saiva Mission Quebec, Montréal, 172 p. -non daté, Devotees Guide, Saiva Mission Quebec, vol.10

G. C. Oliveau, . Nadu, . Pondichéry, . Ifp, . Pondichéry et al., Religion in India (taluk level) Directorate of Census Operations Tamil Nadu, Tamil, 2000.

C. Of and I. , Directorate of Census Operations Directorate of Census Operations, Tamil Nadu. -1971-1974 « Thanjavur ». in Temples of Madras State. 3 volumes, Part XI-D, 466 p. -1969a, « Madurai & Ramanathapuram ». in Temples of Madras State, Part XI-D, 391 p. -1969b, Pondicherry State, Fairs and Festivals. Administrative Service Superintendant of Census Operations, Temples of Tamil Nadu Provisional Populations Totals. Series-34, Tamil Nadu Temples of Madras State, Part XI-D, 663 p. -1968b Temples of Madras State, Part XI-D. -1968c, « North Arcot & Nilgiris ». in Temples of Madras State, 1968.

&. Tiruchirapally and . Arcot, Part XI-D, 278 p. -1965 « Chingelput District & Madras City, Temples of Madras State Temples of Madras State

P. State, Administrative Service Superintendant of Census Operations

C. Metropolitan and D. Authority, Draft Master Plan ? II For Chennai Metropolitan Area, 2007.

C. For and . Minorities, Report of the Commissioner for Linguistic Minorities (1 st report) General Manager of, 1958.

M. District and G. , Printed by the Superintendent, Government Press, Madras, 281 p. -1905, Statistical Appendix for South Arcot District

«. Un, le multiple ; un complexe rituel et son panthéon dans le sud de l'Inde (Karnataka), Classer des dieux ? Des panthéons en Asie du Sud, pp.15-75

B. A. Scariati, « L'humanisme en géographie, pp.213-222, 1998.

M. Baumann, « What You Always Wanted to Know About the Origins and Usage of That Word "Diaspora" or the Theology of Exile: Hope and Retribution, 2001.

B. D. Tarabout, Territory, Soil and Society in South Asia, 2009.

F. Bhattacharya, Autour de la déesse hindoue. EHESS, Coll, The Goddess and the Kingdom in the Kalaketu Episode of the Candi Mangal, pp.17-53, 1981.

B. M. Malamoud, Le sacrifice dans l'Inde ancienne Bibliothèque de l'École des Hautes Études, section des sciences religieuses, 1976.

A. Blanchet, L'entretien dans les sciences sociales, 1993.

C. T. Éditions-du and . Paris, 152 p. (Texte établi par Lasseur M, Thibault) -1981, « Voyage autour du territoire ». L'Espace géographique, pp.249-262

R. L. Brubaker, Barbers, Washermen, and Other Priests: Servants of the South Indian Village and Its Goddess, History of Religions, vol.19, issue.2, pp.128-152
DOI : 10.1086/462840

R. Brunet, Mondes nouveaux. Hachette, Coll Géographie universelle, 1990.

C. Des, H. Études-sur-l-'afrique-et-l-'asie, and . Modernes, Inde : l'un et le multiple, La documentation française, vol.226, 1986.

C. Ramotha, L'hindouisme mauricien dans la mondialisation : cultes populaires indiens et religion savante, 2009.

C. P. Singaravélou and E. L. Harmattan, Géographie et cultures, 1995.

«. Les-temples-de-la-mère-inde, Musées de la nation ». Gradhiva, n°7 Quand le temple prend vie, atmosphère et dévotion à Bénarès. Éditions du CNRS, coll Monde Indien, Construire le territoire sacré hindou : l'exemple de Bénarès Mobilités en Asie du sud, pp.85-99, 2003.

«. Le-lieu, le territoire et trois figures de rhétorique ». L'Espace géographique, n°2, pp.97-112

D. S. Carter, Selected Documents on Indian Immigration : MauritiusII: The Despatch and Allocation of Indentured Labour, pp.1834-1926, 1996.

D. Planhol and X. , Le Monde Islamique : Essai de Géographie humaine. PUF, Coll Mythes et religion, 1957.

D. Sornay, P. De-france, and I. Maurice, Isle Sa géographie, son histoire, son agriculture, son industrie, ses institutions, pp.591-592, 1950.

D. R. Pattabiramin, La légende de Skanda selon le Kandapuranam tamoul et l'iconographie. Institut Français d, 1967.

D. Méo and G. , « La géographie culturelle : quelle approche sociale ?, Annales de Géographie, pp.660-661, 2008.

L. Géographie-en-fêtes, Editions Ophrys Géographie sociale et territoires -1991, L'Homme, la société, l'espace, 1998.

D. Méo and G. P. Buléon, L'espace social : lecture géographique des sociétés, 2005.

D. V. Landy, Circulation et territoire dans le monde indien contemporain. EHESS, Coll, Puru??rtha, vol.340, p.27, 2010.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01073808

G. K. Osella, « Migration, Modernity and Social Transformation in South Asia : An Overview ». Contributions to Indian Sociology, pp.5-28, 2003.

G. Et, Cultures et territoires en Inde. L'Harmattan, n°35, Paris, 144 p. -1997, Les espaces religieux, 2000.

H. and R. L. Jr, The Dravidian Movement. Popular Prakashan, 1965.

H. , V. Y. Bharat, and M. , The Myth and the Reality, Culture and Economy in the Indian Diaspora, pp.13-32, 2003.

. Ehess, Histoire d'une mutation socio-politique 1885-2005, Processions hindoues, stratégies politiques et émeutes entre hindous et musulmans », pp.591-1994

J. C. Therwath, « Le Sangh Parivar et la diaspora hindoue en Occident : Royaume-Uni, États-Unis et Canada, 2007.

L. Racine, Religions et géopolitique : le cas de l'Inde, entretien avec Jean, pp.17-32, 2002.

L. Breton and D. , L'interactionnisme symbolique, 2004.
DOI : 10.3917/puf.lebre.2012.03

URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00196012

-. and «. Caste, (dir.) Dictionnaire de géographie et de l'espace des sociétés, pp.135-137

«. Ville-indienne, ville hindoue ? Facteurs et processus de ségrégation spatiale, Espace, populations, sociétés, pp.2-3

». Spatialités, J. M. In-lévy, and . Lussault, Dictionnaire de la géographie et de l'espace des sociétés, pp.886-888

M. G. Richot-g, Géographie de la mythologie : les fondements épistémologiques d'une théorie géographique de la mythologie ». Les espaces de l'identité, Presses de l, p.323, 1997.

M. Mines, The Warrior Merchants : Textile, Trade and Territory in South India, [1 ère éd. : 1984]. -1994, Public Faces, Private Voices : Community and Individuality in South India
DOI : 10.1017/CBO9780511753046

M. A. Rommer, « L'espace du sacré, une valorisation de l'environnement, Moles, A. & E. Rommer, Psychologie de l'espace. L'Harmattan, pp.111-126, 1998.

M. M. Marriott, Constructing an Indian Ethnosociology, Contributions to Indian Sociology, vol.23, issue.1, pp.1-149, 1989.
DOI : 10.1177/006996689023001003

N. J. Sulty, La migration de l'hindouisme vers les Antilles au XIX e siècle, après l'abolition de l'esclavage. Schoelcher, 1989.

«. Paria, Mappemonde, n°4, pp.19-22. -1982, Milieu, histoire et paysage au South Arcot : Formes et fondements traditionnels de l'occupation de l'espace rural en pays tamoul, Thèse de doctorat

R. Naicker and E. V. , The Ramayana : A True Reading, 1959.

R. Sastri and K. S. , The Tamils ? The People, Their History, and Culture (The Peoples of India). 5 volumes, 2003.

R. P. Govinden, Cavadee and Kalimai: Inter-Ethnic Participation in Mauritian Rituals Colouring the Rainbow: Mauritian Society in the Making, for Research on Indian Ocean Studies, pp.135-148, 1995.

R. Un, L'invention hindoue de l'autre et du même ». Revue de l'histoire des religions, pp.367-383

«. Le-temple-dans-la-localité, (dir), L'Espace du temple 1. EHESS, Coll, Puru??rtha, vol.8, pp.75-121

L. Dieux, étude des cultes d'un village du Tirunelveli, Inde du Sud. Coll Cahiers de l'homme, Mouton et EHESS, vol.282

S. and C. Bhojpuri, avadhi, hindi : quelle langue pour la musique religieuse à l'Ile Maurice ». Bulletin d'Études Indiennes, Association française pour les études indiennes, pp.26-27, 2008.

«. Le and . Ahmadiyya, Ile Maurice ». in La transmission du savoir dans le monde musulman périphérique, Programme de recherches interdisciplinaires sur le monde musulman périphérique, EHESS, Lettre d'information 18, septembre, pp.40-49

M. Singer, When a Great Tradition Modernizes. An anthropological Approach to Indian Civilization, 1972.

. Chatterjee, International Geographical Congress) The National Geographical Society of India, pp.27-38

-. and «. The, Pilgrimage Mandala of Varanasi: a Study in Sacred Geography The National Geographical Society of India, The National Geographial Journal of India, vol.33, issue.4, pp.493-524

S. R. Shahi, « Religious Landscape of Deoria town: a Sacred Geography of Space and Time, The Nationnal Geographical journal of India, vol.35, pp.163-190, 1989.

S. Pillai and J. M. , The sacred hill of Muruga, with a translation of Tiru-Murugarrupadai. Sri Dandayuthapani Swami Devasthanam, Palani, 48 p. -1948, Tiruchendur : The Seashore Temple of Subrahmayam, 1941.

B. Stein, All The King's Mana. Papers on Medieval South Indian History -1980, Peasant State and Society in Médieval South India, 1984.

T. , L. Baixas-&-l, and . Dejouhanet, Conflit et rapports sociaux en Asie du Sud (Préface de Jean-Luc Racine). AJEI, L'Harmattan, Coll, 2009.

. Van-der and P. Veer, Nation and Migration: The Politics of Space in the South Asian Diaspora, pp.132-153, 1995.
DOI : 10.9783/9781512807837

S. Vignato, Au nom de l'Hindouisme, reconfiguration ethniques chez les Tamouls et les Karo en Indonésie. L'Harmattan, Cahier d'Archipel, n° 32, 2000.

W. B. Becksvoort, « Gopurams over Georgia : Why Here ? Why Now? (éd.) Hindu diaspora, global perspectives, pp.329-348, 2001.

S. Extrait-d-'un-entretien-focalisé-avec, prêtre depuis 23 ans dans un k?vil de Grand-Baie (Ile Maurice) Il enseigne le tamoul à Goodlands, 2008.

«. , L. Tamouls-divisaient-la-terre-en-cinq-parties, and . Les, Nous avons le neytal, nous avons le ku?iñci, nous avons le p?lai, le mullai et le marutam Et on donne le nom du dieu par rapport à la région. Par exemple, le dieu pour les Tamouls dans la région montagneuse qu'on appelle ku?iñci, ça s'appelle Muruga?. Tandis que neytal, c'est Varu?an. Dans marutam c'est autre. On a commencé par là, Alors on appelle Muruga? comme C?y??, Vishnou comme M?y??, vous savez ça bien. ?a c'est au Tamil Nadu. Et on constaté que tous les lieux de Muruga?, les trois quart, c'est sur les collines et des montagnes. Le ??u Pa?ai V??u, à part le Tiruccent?r (vous savez que d'après le Kandapur??am, c'est là-bas que Muruga? a vaincu S?rapadma

S. Maintenant and . On-prend-l-'ile-maurice, Mais le premier temple c'était Clémencia ?a c'était le premier temple, sur la colline. On a pris l'idée, on a pris dans ces ressources tamiliennes du sud de l'Inde. Alors la base, la fondation, d'après les Tamouls, c'était qu'ils ont divisé la terre en cinq parties, alors les régions montagneuses c'est très approprié pour Muruga. Quand on voit le ??u Pa?ai V??u, Tiruppara?ku??am, vous savez où ça se trouve, Tirutta?i, Sv?mimalai, vous savez où ça se trouve. Alors ça c'est clair que tous les temples de Muruga?, la majorité, c'est sur les malai, ça a une très grande relation avec le ku?iñci, car autrefois les Tamouls pratiquaient, Maintenant quand nos ancêtres sont venus à l'Ile Maurice, ils ont essayé de garder ça. Alors on a vu la naissance de Pa?ani-Malai à Quatre-Bornes, on a vu à Clémencia, après on a Mont-Roches, et maintenant on a Port-Louis. »

K. Le-temple and . Bell-village, Avant il n'y avait que le SMAK. Ca c'était bien structuré d'après les ?gama. On dit dans le tamoul [sic.] " n'habite pas un lieu où il n'y a pas un temple " . Alors les Tamouls, malgré toutes les pressions qu'ils ont subies dans les époques coloniales, même avant, ils ont amené ces lieux de culte à l'Ile Maurice pour préserver ce dicton. Maintenant, avec l'évolution et en prenant les livres sacrés, par exemple les ?gama, il y a des structures bien définies et pour bâtir un temple il faut se baser sur les ?gama, 1990.

?. Planche-17 and .. Tract-de-la-maurice, Force Tamoule, p.319

.. Le, 20 a. Les enjeux de la question culturelle, ., p.22
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00264168

.. De-l-'expérience-cultuelle-individuelle-aux-identités-spatiales-collectives, 27 a. Pratiques et expériences cultuelles : une première piste d'analyse?27 b. ? éclairée par les relations entre culte et vie sociale, p.28

I. Le-temple-tamoul-comme-lieu and .. , 30 b, Des concepts et outils théoriques mobilisés aux objets géographiques, p.38

C. Et-pratiques-des-terrains-d-'étude and .. , 38 a. L'approche multi-site comme nécessité méthodologique, p.42

.. Sélection-et-production-des-sources, 48 a. Les sources orales, ., p.56

L. Tami?akam-du-territoire-tamoul, .. Et-Étendue-du-tami?akam, and .. , 62 a Définition, p.63

.. Le-culte-de-c?y??-muruga?-dans-le-système-socio-spatial-des-ti?ai, 66 a. La géographie des ti?ai, p.70

R. .. Et-royauté-de-muruga? and .. Au-tami?akam, 72 a. Politisation cultuelle et urbanisation : vers une nouvelle configuration sociospatiale du culte de Muruga?, p.72

L. 'invention-du-pèlerinage-et-d-'un-haut-lieu-pour-muruga? and .. , 77 a. Le pèlerinage à Para?ku??u : royauté et interaction socio-rituelle77 b. Haut lieu et lieu haut : la consécration de l'inscription paysagère du culte de Muruga? dans les collines et les montagnes, p.81

L. 'évolution-des-cadres-territoriaux-et-socio-religieux and .. , 91 a. L'ère chola : des Brahmanes, des temples et des territoires en mouvement, .91 b. L'ère de Vijayanagar et la fonctionnalité des, p.95

.. Pa?ani-et-le-réseau-une-géographie-infrarégionale-du-culte-de-muruga?-héritée-du-moyen-Âge, 100 a. La géographie religieuse du Ko?gun??u : réseaux de temples et cohésion infrarégionale, p.101

L. Muruga? and .. Caste-entre-universalité-et-distinction, 190 a. Le temple et le kula teyvam comme indicateurs de l'universalité du culte, 191 b. Des rites spécifiques entre distinction de caste et

.. Les-lieux-des-dieux, 217 a. Les temples des grands dieux : Muruga? remplace, p.221

.. La-figure-de-muruga?-dans-le, 246 a. Les formes spatiales du culte de Muruga? dans la géographie socio-religieuse du village, p.246

M. Magam:-la-procession-comme-pèlerinage-inversé and .. , 256 a. Présentation générale de M?ci Magam, 256 b. Le voyage de Muruga? vers Pondichéry : un réseau socio-rituel spatialisé .........260 c. La procession de Muruga? à Pondichéry : le sanctuaire et le statut, p.264

A. Prier-muruga?-de-mailamun-pèlerinage-infrarégional and .. , 267 a. Qui se déplace ?267 b. Quand se déplace-t-on ?272 c. Comment se déplace-t-on ?275 d. D'où se déplace-t-on ?, 278 e. Pourquoi se déplace-t-on et pour faire quelles prières ?.......................................280 f. Quelles sont les expériences du lieu ?, p.284

.. De-palani, 286 a. Le temps de présence dans la ville et la taille des groupes de pèlerins287 b. Nombre, types et sens socio-religieux des lieux d'hébergement des pèlerins, Pratiques et sens socio-spatial des lieux d'hébergement des pèlerins, p.290

.. Et-tamoules and .. Et-la-naissance-de-la-diaspora, 306 a. Les premiers mouvements de populations, Les phases historiques des migrations indiennes, p.312

.. Une-transnationalisation-rituelle-et-cultuelle, 344 a. Des prêtres et des dévots migrants344 b. Les rites publics pour Muruga? hors de l', p.351

L. Tamouls-et-le-contexte-politique-national-contemporain and .. , 365 a. La domination politique des hindous originaires du nord de l365 b. La résistance tamoule : une ethnicité politique et religieuse créatrice de catégories370 II, p.375

". De-maurice and ". , 375 b. Siva Soopramanien Kovil (SSK) : le " Pa?ani, Les hauts lieux religieux comme signifiants socio-spatiaux des différences ethniques 375 a, p.381

.. Répartition-géographique-et-divinités-des-k?vil-les-lieux-d-'une-identité, 383 a Du balisage territorial au réseau socio-spatial, p.386

L. Rites-géographiques-de-l-'identité-religieuse-tamoule and .. , 388 a. Les processions de k?va?i : expressions spatiales d'une tradition et d'une identité389 b. Les mah?-kumpapi??kam : témoins paysagers de la " Renaissance " tamoule? ..392 c. ? et des compétitions socio-symboliques, p.397