Phase fields for network extraction from images.

Aymen El Ghoul 1
1 ARIANA - Inverse problems in earth monitoring
CRISAM - Inria Sophia Antipolis - Méditerranée , SIS - Signal, Images et Systèmes
Résumé : Cette thèse décrit la construction d'un modèle de réseaux non-directionnels (e.g. réseaux routiers), fondé sur les contours actifs d'ordre supérieur (CAOSs) et les champs de phase développés récemment, et introduit une nouvelle famille des CAOSs des champs de phase pour des réseaux directionnels (e.g. réseaux hydrographiques en imagerie de télédétection, vaisseaux sanguins en imagerie médicale). Dans la première partie de cette thèse, nous nous intéressons à l'analyse de stabilité d'une énergie de type CAOSs aboutissant à un ‘diagramme de phase'. Les résultats, qui sont confirmés par des expériences numériques, permettent une bonne sélection des valeurs des paramètres pour la modélisation de réseaux non-directionnels. Au contraire des réseaux routiers, les réseaux hydrographiques sont directionnels, i.e. ils contiennent un ‘flux' monodimensionnel circulant dans chaque branche. Cela implique des propriétés géométriques spécifiques des branches et particulièrement des jonctions, propriétés qu'il est utile de traduire dans un modèle, pour l'extraction de réseaux. Nous développons donc un modèle de champ de phase non-local de réseaux directionnels, qui, en plus du champ de phase scalaire décrivant une région par une fonction caractéristique lisse et qui interagit non-localement afin que des configurations de réseaux linéiques soient favorisées, introduit un champ vectoriel représentant le ‘flux' dans les branches du réseau. Ce champ vectoriel est contraint d'être nul à l'extérieur, et de magnitude égale à 1 à l'intérieur du réseau ; circulant dans le sens longitudinal des branches du réseau ; et de divergence très faible. Cela prolonge les branches du réseau ; contrôle la variation de largeur tout au long une branche ; et forme des jonctions non-symétriques telles que la somme des largeurs entrantes soit approximativement égale à celle des largeurs sortantes. En conjonction avec une nouvelle fonction d'interaction pour le champ de phase scalaire, le modèle assure aussi une vaste gamme de valeurs des largeurs stables des branches. Ce nouveau modèle a été appliqué au problème d'extraction de réseaux hydrographiques à partir d'images satellitaires très haute résolution.
Type de document :
Thèse
Human-Computer Interaction [cs.HC]. Université Nice Sophia Antipolis, 2010. English
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [145 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00550134
Contributeur : Aymen El Ghoul <>
Soumis le : jeudi 23 décembre 2010 - 16:21:30
Dernière modification le : mercredi 14 décembre 2016 - 01:06:42
Document(s) archivé(s) le : jeudi 24 mars 2011 - 03:04:38

Identifiants

  • HAL Id : tel-00550134, version 1

Collections

Citation

Aymen El Ghoul. Phase fields for network extraction from images.. Human-Computer Interaction [cs.HC]. Université Nice Sophia Antipolis, 2010. English. 〈tel-00550134〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

808

Téléchargements du document

442