Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Reconnaissance des formes dans un environnement dynamique appliquée au diagnostic et au suivi des systèmes évolutifs

Résumé : De nombreux systèmes actuels sont évolutifs, i.e. leur comportement est dynamique et il entraîne des changements dans leurs caractéristiques de fonctionnement. Le suivi des modes de fonctionnement des systèmes évolutifs est un problème majeur pour les méthodes de diagnostic. En effet, dans ces conditions il est nécessaire d'utiliser ou de développer des méthodes tenant compte des nouvelles informations caractéristiques du comportement actuel d'un système et permettant l'adaptation des modes de fonctionnement connus. Nous avons choisi de travailler avec les méthodes de reconnaissance des formes pour leur capacité à fonctionner sur des applications pour lesquelles seules des observations sont connues. Plusieurs méthodes de classification dynamique ont été proposées afin de tenir compte des changements de caractéristiques des formes et des classes au cours du temps. D'une part la méthode Fuzzy Pattern Matching Dynamique (FPMD) a été développée pour tenir compte du changement graduel des caractéristiques des classes après la classification de chaque nouvelle forme. La méthode intègre plusieurs mécanismes tels que des indices de représentativité des données, un résidu permettant de suivre les évolutions des classes, et des procédures de scission et de fusion permettant d'adapter les classes dynamiques. D'autre part, une version Supervisée et une version Semi-Supervisée des K-Plus Proches Voisins Flous Dynamique (KPPVFD) ont également été proposées : KPPVFD-S et KPPVFD-SS. Ces méthodes KPPVFD utilisent des procédures de détection et de confirmation des évolutions de classes puis elles réalisent l'adaptation de ces dernières en utilisant les formes les plus caractéristiques de la tendance actuelle du système. Les méthodes proposées permettent de détecter en ligne l'évolution du comportement d'un système, de valider cette évolution et de procéder à l'adaptation d'une classe lorsque ses caractéristiques ont changées. Deux approches de reconnaissance des formes (structurelle et mixte) ont également été proposées. L'approche structurelle repose sur une méthode de segmentation ne nécessitant pas la définition d'un seuil d'erreur d'approximation et sur un nombre adaptatif de primitives défini par rapport à chaque phase caractéristique d'une forme dynamique. Une fois la segmentation des formes dynamiques réalisée, la méthode estime leur tendance à l'aide des primitives sélectionnées puis la phase de classification peut avoir lieu en utilisant une mesure de similarité. La méthode mixte repose sur l'utilisation de données statistiques et structurelles pour réaliser la classification des données dynamiques. Une signature mixte est obtenue pour chaque forme dynamique traitée. Cette signature mixte permet d'obtenir une information caractéristique interprétable. Une mesure de similarité mixte, basée à la fois sur la similarité entre caractéristiques structurelles et statistiques, est ensuite calculée à partir de cette signature mixte pour mesurer l'appartenance d'une forme à une classe. Cette mesure permet également de quantifier l'évolution que peut réaliser une forme suite à un changement de caractéristiques d'un système. L'ensemble des méthodes proposées a été utilisé sur plusieurs applications simulées et réelles. Ces applications concernaient le milieu industriel (détection de soudures de mauvaise qualité, détection d'une fuite dans un générateur de vapeur) et le milieu médical (caractérisation de la coordination inter-segmentaire des patrons de marche des patients hémiparétiques).
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [78 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00549782
Contributeur : Laurent Hartert Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 22 décembre 2010 - 15:47:38
Dernière modification le : jeudi 14 octobre 2021 - 13:10:05
Archivage à long terme le : : jeudi 30 juin 2011 - 13:46:20

Identifiants

  • HAL Id : tel-00549782, version 1

Collections

Citation

Laurent Hartert. Reconnaissance des formes dans un environnement dynamique appliquée au diagnostic et au suivi des systèmes évolutifs. Automatique / Robotique. Université de Reims - Champagne Ardenne, 2010. Français. ⟨tel-00549782⟩

Partager

Métriques

Les métriques sont temporairement indisponibles