Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Contribution à l'étude géologique des granitoïdes de Vallorcine, Beaufort, Lauzière, de leur encaissant et des minéralisations uranifères associées. Alpes Françaises.

Résumé : Cette étude porte sur trois secteurs des massifs cristallins externes des Alpes Françaises: les secteurs de Vallorcine(massif des Aiguilles Rouges),de Beaufort et de la Lauzière (massif de Belledonne). Ils présentent tous trois la particularité de renfermer des indices d'uranium,en liaison au moins spatiale avec des intrusions granitiques. Aussi le problèmedes granitisations a-t'il constitué le fil directeur de cette étude, méme sileur rôle s 'est révélé moins important que prévu pour la formation des concentrations uranifères. Le granite de Vallorcine est intrusif dans une s'érie po1ymétamorphique ancienne(infracambrienne ou pa1éozoïque inférieure), d'origine volcanosédimentaire : la série des Aiguilles Rouges. Son âge n'est pas connu avec certitude, mais pourrait étre namurien. De caractères pétrographiques assez constants, il présente un chimisme de monzogranite alumineux. Le granite de Beaufort est intrusif dans une série migmatitique peu connue, prolongeant probablement vers le Nord le groupe de St Rémy (infracambrien ou paléozoïque inférieur). Il n'est pas daté radiométriquement, mais pourrait présenter un âge namurien, comme le granite des 7 Laux (datation BR G M, inédite) auquel il est comparable en tous points. Plusieurs générations de granites ont été distinguées dans le massif de la Lauzière : - La première correspond à des granites orthogneissifiés (complexe du Col de Montjoie), dont la mise en place est contemporaine du dépôt des séries les plus anciennes (série de la Montagne des Plans -gneiss de Pussy Plan du Col, série du Bois des Ravères-groupe de St Rémy), d'âge infracambrien ou paléozoïque inférieur, et qui ont été métamorphisés avec ces dernières au Briovérien ou au Calédonien. Ils constituent donc l'un des termes d'un vaste complexe plutonovolcanosédimentaire développé à l'échelle des massifs cristallins externes. - La deuxième génération correspond à une lignée à tendance calcoalcaline, dont les termes les plus représentés sont granodioritiques et monzogranitiques. Elle comprend le granite d'Epierre-7 Laux, les granodiorites du Colomban et les granitoïdes de Champoudru- Les Chavannes. Son âge est namurien (âge du granite des 7 Laux, BR G M inédit). - La troisième génération correspond à une lignée subalcaline potassique, très différenciée depuis des termes monzosyénitiques (monzosyénites du Lac de la Grande Léchère, complexe granitoïde de la Lauzière pro parte) jusqu'à des termes granitiques (complexe granitoïde de la Lauzière pro parte). Son âge, déterminé par la méthode Rb -Sr, est très récent (permotriasique). Du point de vue métallogénique, il semble qu'une grande partie du stock initial d'uranium provienne, dans les trois secteurs étudiés, des séries métamorphiques encaissant les granitoïdes. Ceux-ci ne présentent pas, en effet, les caractères de granites fertiles. Les indices franchement intragranitiques sont rares dans le granite de Vallorcine,plus nombreux mais peu importants dans le complexe granitoïde de la Lauzière. Ils sont plus intéressants dans le granite de Beaufort, où les concentrations sont liées à des phénomènes de paléoaltération. Le rôle des granites n'est toutefois pas négligeable, même s'il apparait souvent indirect. Ils ont pu en effet se contaminer en uranium lors de leur mise en place (monzosyénites du Lac de la Grande Léchère). Ils ont permis d'autre part la mise en circulation d'un système hydrothermal, transportant l'uranium et le déposant dans des pièges mécaniques ou physicochimiques. Quoiqu'il en soit, l'histoire des minéralisations est complexe, en raison de la pluralité de sources d'uranium et de l'existence de plusieurs phases de remaniement, tardihercynienne(s) et alpine(s). Le contrôle structural s'avère toujours d'une importance primordiale.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00529317
Contributor : Pascale Talour <>
Submitted on : Wednesday, August 21, 2013 - 11:27:10 AM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 6:52:05 PM
Long-term archiving on: : Thursday, April 6, 2017 - 2:06:38 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00529317, version 2

Collections

Citation

Eddie Poncerry. Contribution à l'étude géologique des granitoïdes de Vallorcine, Beaufort, Lauzière, de leur encaissant et des minéralisations uranifères associées. Alpes Françaises.. Minéralogie. Université Scientifique et Médicale de Grenoble, 1981. Français. ⟨tel-00529317v2⟩

Share