E. Acotto and M. Et-andreatta, ? Représentations mentales musicales et représentations mathématiques de la musique ?, Cahiers Romans de Sciences Cognitives, 2010.

C. Agon, OpenMusic : un langage visuel pour la composition musicale assistée par ordinateur, thèse, 1998.

C. Agon, Langages de programmation pour la composition musicale, habilitationàtionà diriger les recherches, 2004.

C. Alunni, ? Diagrammes & Catégories comme prolégomènesprolégomènesà la question : Qu'est-ce que s'orienter diagrammatiquement dans la pensée ? ?, in Penser par le diagramme : de Gilles Deleuzè a Gilles Châtelet, 2005.

E. Amiot, ? Pour en finir avec le Désir : la notion de symétrie en Analyse Musicale ?, Revue d'Analyse Musicale, 1991.

E. Amiot, David Lewin and maximally even sets, Journal of Mathematics and Music, vol.93, issue.3, pp.157-172, 2007.
DOI : 10.1525/mts.1989.11.2.02a00030

M. Andreatta, Méthodes algébriques en musique et musicologie du XX esì ecle : aspects théoriques, analytiques et compositionnels, 2003.

M. Andreatta, ? On group-theoretical methods applied to music : some compositional and implementational aspects ?, Perspectives in Mathematical and Computational Music Theory, Lluis-Puebla, pp.169-193, 2004.

M. Andreatta, ? De la conjecture de Minkowski aux canons rythmiques mosa¨?quesmosa¨?ques ?, L'Ouvert, n ? 114, pp.51-61, 2007.

M. Andreatta, Calcul algébrique et calcul catégoriel en musique : aspects théoriques et informatiques ?, Le calcul de la musique, Publications de l'université de Saint-Etienne, pp.429-477, 2008.

M. Andreatta, Mathématiques, Musique et Philosophie dans la tradition américaine : la filiation Babbitt/Lewin ?, ` a para??trepara??tre dans Revue de Synthèse, numéro spécial ? Mathématiques, Musique et Philosophie ?, 2010.

M. Andreatta and D. T. Et-vuza, ? On some properties of periodic sequences in Anatol Vieru's modal theory ?, pp.1-15, 2001.

M. Andreatta, C. Agon, and D. T. Vuza, ? On some theoretical and computational aspects of Anatol Vieru's periodic sequences ?, Soft Computing, pp.588-596, 2004.

M. Andreatta and G. Et-bloch, ? Tiling Space with Musical Canons ?, Seed Workshop, 2007.

M. Andreatta and C. Et-agon, Special Issue ? Tiling Problems in Music ?, Journal of Mathematics and Music Juillet, vol.3, issue.2, 2009.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01106401

M. Andreatta, G. Assayag, and G. Et-bloch, ? Outils set-théorique et modulations métriques dans la musique d'Elliott Carter : une perspective musicologique computationnelle ?, Colloque International Hommagè a Elliott Carter, pp.11-12, 2008.

G. Assayag, ? De la calculabilitécalculabilitéà l'implémentation musicale ?, in Penser la musique avec les mathématiques ? Actes du Séminaire Mathématiques, Collection ? Musique/Sciences ?, 2006.

G. Assayag, Algorithmes, langages et modèles pour la recherche musicale : de la compositionàcompositionà l'interaction, habilitationàhabilitationà diriger les recherches, 2009.

A. J. Ayer, Language, Truth & Logic, Penguin Modern Classics, ? Set Structure as a Compositional Determinant ?, pp.72-94, 1952.

M. Babbitt, ? The Structure and Function of Music Theory ?, College Music Symposium, Perspectives on Contemporary Music Theory, W.W. Norton and Company, pp.10-21, 1965.

M. Babbitt, B. Dans, E. Brook, S. Downes, and . Van-solkema, ? Contemporary Music Composition and Music Theory as Contemporary Intellectual History ?, Perspectives in Musicology, pp.151-184, 1972.

G. Balzano, ? The group-theoretic representation of 12-fold and microtonal pitch systems ?, 1980.

G. Balzano, The Pitch Set as a Level of Description for Studying Musical Pitch Perception, Music, Mind, and Brain , Manfred Clynes, 1982.
DOI : 10.1007/978-1-4684-8917-0_17

J. Bamberger and A. Et-disessa, Music as Embodied Mathematics: A Study of a Mutually Informing Affinity, International Journal of Computers for Mathematical Learning, vol.8, issue.2, pp.123-160, 2004.
DOI : 10.1023/B:IJCO.0000003872.84260.96

A. Bancquart, M. Andreatta, C. Et, and . Agon, ? Microtonal Composition ?, in The OM Composer's Book 2, IRCAM/Delatour France, pp.279-302, 2008.

A. R. Bazelow and R. Et-brickle, ? A Partition Problem Posed by Milton Babbitt (Part I) ?, Perspectives of New Music, pp.280-293, 1976.

E. Bigand, P. Lalitte, and W. J. Dowling, ? Special Issue Music and Language : 25 years after Lerdahl & Jackendoff's DTTM ?, Music Perception, 2009.

L. Bigo, O. Michel, and A. Spicher, ? Spatial Programming for Music Representation and Analysis ?, Spatial Computing Workshop, 2010.

G. Bloch, The OM Composer's Book 1, Collection ? Musique, Sciences ?, 2007.

R. Brown and T. Porter, Category Theory and Higher Dimensional Algebra : potential descriptive tools in neurosciences ? (online : http://arxiv, 2008.

R. Brown and T. Porter, ? The intuitions of higher dimansional algebra for the study of structured space ? (online : http://www.springerlink.com/content, 2009.

N. Carey and D. Clampitt, ? Aspects of Well-Formed Scales ?, Music Theory Spectrum, pp.187-206, 1989.

R. Cassirer, ? The concept of group and the theory of perception ?, Philosophy and Phenomenological Research, pp.1-36, 1944.

M. Chemillier, Structure et méthode algébriques en informatique musicale, thèse, 1990.

J. Clough and J. Et-douthett, Maximally Even Sets, Journal of Music Theory, vol.35, issue.1/2, pp.93-173, 1991.
DOI : 10.2307/843811

R. Cohn, Transpositional combination in twentieth-century music, 1986.

I. Cross, P. Howell, and &. R. West, Preferences for scale structure in melodic sequences., Journal of Experimental Psychology: Human Perception and Performance, vol.9, issue.3, 1983.
DOI : 10.1037/0096-1523.9.3.444

J. Douthett, ? Filtered Point-Symmetry and Dynamical Voice-Leading ?, Music Theory and Mathematics : Chords, Collections, and Transformations, 2008.

J. F. Duportail, Pr??sentation, Revue de m??taphysique et de morale, vol.45, issue.1, pp.3-4, 2005.
DOI : 10.3917/rmm.051.0003

G. M. Edelman, The remembered Present, Basic Books, 1989.

S. Eilenberg, M. Lane, and S. , General theory of natural equivalences, Transactions of the American Mathematical Society, vol.58, pp.231-294, 1945.
DOI : 10.1090/S0002-9947-1945-0013131-6

M. Esfeld, Philosophie des sciences, une introduction, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2006.

J. Estrada, Théorie de la composition : discontinuum-continuum, Thèse, 1994.

A. Forte, The Structure of Atonal Music, 1977.

B. Fuglede, Commuting self-adjoint partial differential operators and a group theoretic problem, Journal of Functional Analysis, vol.16, issue.1, pp.101-121, 1974.
DOI : 10.1016/0022-1236(74)90072-X

R. Guitart, ? Théorie du nouveau ?, intervention dans le séminaire MaMuPhi, ´ ecole normale supérieure, 9 mai Argumentaire de la séance et texte préparatoire disponiblesàdisponiblesà l'adresse, 2009.

X. Hascher, ? Tonality As Formal Grammar : Functional Cycles, Equivalence , and Substitutions ?, conférence au département de musique de l'université de Harvard, 9 mars, 2007.

X. Hascher and ?. Dans-andreatta, ? Une analyse transformationnelle de l'op. 19 no, Autour de la Set Theory, Collection ? Musique/Sciences ?, 2008.

C. Hempel, Aspects of Scientific Explanation, 1965.

G. S. Halford and W. H. Et-wilson, A category theory approach to cognitive development, Cognitive Psychology, vol.12, issue.3, pp.356-411, 1980.
DOI : 10.1016/0010-0285(80)90014-6

X. Hautbois, L'unité de l'oeuvre musicale : recherche d'une esthétique comparée avec les sciences physiques, Collection ? Art&Sciences de l'Art ?, 2006.

E. Holenstein, Roman Jakobson's approach to language : phenomenological structuralism, 1976.

O. Houdé and D. Et-miéville, Pensée Logico-mathématique, nouveaux objets interdisciplinaires, 1993.

F. Jedrzejewski, Mathematical Theory of Music, Collection ? Musique, Sciences ?, 2007.

J. Junod, P. Audétat, M. Andreatta, and C. Agon, ? A Generalisation of Diatonicism and the Discrete Fourier Transform ? in, MCM 2009, CCIS 38, p.166, 2009.

F. Klein, ? Vergleichende BetrachtungenüberBetrachtungen¨Betrachtungenüber neuere geometrische Forschungen ?, Mathematische Annalen, 43 (1893) p. 63-100. Tr. fr. Le Programme d'Erlangen . Considérations comparatives sur les recherches géométriques modernes, 1872.
DOI : 10.1007/978-3-642-51960-4_28

URL : http://www.gutenberg.org/etext/38033

R. Krömer, Tool and object. A history and philosophy of Category theory, 2007.

T. Kuhn, The Structure of Scientific Revolutions, 1962.

F. Lerdahl, ? Structure de prolongation dans l'atonalité ?, La musique et les sciences cognitives, S. McAdams et I.Delì ege Mardaga, 1989.

F. Lerdahl and R. Et-jackendoff, A Generative Theory of Tonal Music, 1983.

D. Lewin, Re: Intervallic Relations between Two Collections of Notes, Journal of Music Theory, vol.3, issue.2, pp.298-301, 1959.
DOI : 10.2307/842856

D. Lewin, ? Music Theory, Phenomenology and Modes of Perception ?, Music Perception, pp.327-392, 1986.

D. Lewin, Making and Using a pcset Network for Stockhausen's Klavierstück III ?, Musical Form and Transformation : 4 Analytic Essays, pp.16-67, 1993.

J. Mandereau, D. Ghisi, E. Amiot, M. Andreatta, and C. Et-agon, ? Phase retrieval in musical structures ?, From a Geometrical Point of View. A Study of the History and Philosophy of Category Theory, 2009.

G. Mazzola, Matematica e musica : due movimenti aggiunti fra formule e gesti ?, 2010.

G. Mazzola and M. Et-andreatta, Diagrams, gestures and formulae in music, Journal of Mathematics and Music, vol.73, issue.1, pp.23-46, 2007.
DOI : 10.1525/mts.1990.12.1.02a00030

URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01161060

G. Mazzola and M. Et-andreatta, ? From a categorical point of view : K-nets as limit denotators ?, Perspectives of New Music, pp.88-113, 2006.

O. Messiaen, Traité de rythme, de couleur, et d'ornithologie, 1949.

R. Morris, Composition with Pitch-Classes : A Theory of Compositional Design, 1987.

P. M. Neumann, ? A Lemma that is not Burnside's ?, Math. Scientist, vol.4, pp.133-141, 1979.

F. Nicolas, ? Théoriser aujourd'hui la musiquè a lalumì ere des mathématiques ? Un point de vue musicien ?, Gazette des mathématiciens, n ? 119, janv, pp.35-49, 2009.

F. Nicolas, ? D'un 'tournant géométrique' dans la logique musicale ?, dans Logique & Interaction : Géométrie de la cognition, Actes du colloque etécoleetécole thématique du CNRS ? Logique, Sciences, Philosophie ? ` a Cerisy, 2009.

N. Th, ? Sturmian Sequences and Morphisms : A Music-Theoretical Application ?, Yves André : Mathématique et Musique. Journée Annuelle de la Société Mathématique de Francè a l'Institut Henri Poincaré, 2008.

A. Papadopoulos, ? Complexity in geometry and in music ?, Séminaire MaMuX, séance autour de la complexité dans les arts, 2008.

F. Patras, La Pensée mathématique contemporaine, Collection ? Science, histoire et société ?, 2001.

F. Patras, ? Carnap, l'Aufbau, et l'idée mathématique de structure ?, Mathématiques et expérience. L'empirisme logiquè a l'´ epreuve, 1918.

T. Paul and G. Longo, ? Le monde et le calcul : réflexions sur calculabilité, mathématiques et physique ?, dans Logique & Interaction : Géométrie de la cognition, Actes du colloque etécoleetécole thématique du CNRS, Cerisy, 2009.

I. Peretz and R. J. Et-zatorre, The cognitive neuroscience of music, 2003.
DOI : 10.1093/acprof:oso/9780198525202.001.0001

J. Piaget, ? La réversibilité des opérations et l'importance de la notion de 'groupe' pour la psychologie de la pensée ?, in H. Piéron et I. Meyerson, Onzì eme congrès international de psychologie, pp.25-31, 1937.

J. Piaget, ? Recherches sur l'abstraction réfléchissante ?, Etudes d'´ epistémologie génétique, pp.34-35, 1977.

J. Piaget, ? Recherches sur la généralisation ?, Etudes d'´ epistémologie génétique, p.36, 1978.

W. V. Quine, The Ways of Paradox and Other Essays (revised and enlarged edition), 1976.

I. Quinn, ? General Equal-Tempered Harmony ?, Perspectives of New Music 44Introduction and Part 1) ; Perspectives of New Music 45, pp.6-50, 2006.

B. Tillmann, F. Madurell, P. Lalitte, and E. Bigand, Apprendre la musique : perspectives sur l???apprentissage implicite de la musique et ses implications p??dagogiques, Revue fran??aise de p??dagogie, vol.152, issue.1, pp.63-77, 2005.
DOI : 10.3406/rfp.2005.3364

URL : http://www.persee.fr/docAsPDF/rfp_0556-7807_2005_num_152_1_3364.pdf

I. Viaud-delmon, Réalité virtuelle, integration multi-sensorielle & espace : de l'outil expérimental au paradigme scientifique, mémoire d'habilitationàhabilitationà diriger des recherche, 2006.

D. T. Vuza, ? Aspects mathématiques dans la théorie modale d'Anatol Vieru, Revue Roumaine de Mathématiques Pures et Appliquées, pp.1091-1099, 1982.

D. T. Vuza, ? Supplementary Sets and Regular Complementary Unending Canons ?, en 4 parties, Perspectives of New Music, pp.22-49, 1991.

I. Xenakis, Formalized Music, 1971.

A. Riotte and M. Mesnage, Formalismes et modèles musicaux, 2006.

E. Rix and M. Formosa-dir, Vers une sémiotique générale du temps dans les arts, Actes du Colloque ? Les Unités Sémiotiques Temporelles (UST), Nouvel outil d'analyse musicale : théories et applications ?, 2005.

G. Assayag, Nouveaux Paradigmes pour l'Informatique Musicale, Actes du colloque tenù a l'Ircam le 11 juin, 2007.

R. Hirs and &. , Contemporary compositional techniques and OpenMusic J'aí egalement participéparticipéà la création d'une collection chez Springer (Computational Music Science), que je codirige avec Guerino Mazzola, Liste d'ouvrages parus etàetà para??trepara??tre 2 : 1. G. Mazzola & P.B. Cherlin, Flow, Gesture, and Spaces in Free Jazz?, 2009.

G. Milmeister, The Rubato Composer Music Software, 2009.

G. Mazzola, Musical Performance -A Comprehensive Approach : Theory, Analytical Tools, and Case Studies, 2010.

L. Set and T. La-théorie-transformationnelle, Méthodes mathématiques dans l'analyse musicale Mosa¨?quesMosa¨?ques et pavages dans la musique Informatique musicale, logique et calculabilité

. Comme-je-l-'ai-montré-dans-lapremì-ere-partie, ces axes thématiques autour desquels on a décidé d'orienter notre séminaire ontégalementétéontégalementontégalementété des catalyseurs importants dans ma propre activité de recherche (en particulier, les axes de recherche sur la Set Theory et la théorie transformationnelle et les mosa¨?quesmosa¨?ques et pavages dans la musique) Le Séminaire MaMuX s'appuie maintenant sur une collaboration permanente avec des mathématiciens, Th

. Cryst, est pas correcte et qui est pourtant repris par de travaux successifs sur l'homométrie. En s'appuyant initialement sur les travaux ? classique ? en théorie de l'homométrie, le mémoire présente et discute en détail une approche proposée récemment par Luke Pebody qui semble ouvrir des pistes nouvelles sur la reconstructibilité des, 1995.

L. Bigo, Utilisation de la programmation spatiale pour l'analyse et la représentation symbolique musicale, mémoire de Master ATIAM, Ircam/Université de Paris 6, septembre 2010, Antoine Spicher (LACL), Olivier Michel (LACL) et Carlos Agon (IRCAM)

J. Mandereau, Modélisation informatique des processus musicaux : uné etude de la Géométrie de l'Interaction et des Systèmes EvolutifsàEvolutifsà Mémoire appliquésappliquésà l'informatique musicale (titre provisoire), thèse de doctorat en mathématiques

L. Projet-de-cette-thèse, huì a un véritable tournant ? mathématique ? en informatique, comme le témoigne l'existence de plusieurs groupes de travail qui remettent en question, en particulier, le rôle de la géométrie dans la logique et l'informatique (Geocal, géométrie de la cognition, géométrie de l'interaction. . .). L'informatique musicale représente un cas d'´ etude intéressant, car elle s'attachè a un objet complexe comme la musique dont elle essaie de modéliser les aspects computationnels susceptibles de multiples représentations et formalisations. Bien que le lambda calcule ait largement montré la pertinence du paradigme fonctionnel pour la composition assistée par ordinateur (par exemple dans OpenMusic, environnement de programmation visuelle conçu et développé par l'´ equipe Représentations musicales de l'Ircam), il semble nécessaire d'envisager d'autres modèles de calcul susceptibles de constituer des alternatives pertinentes en termes d'expressivité. L'un des enjeux de cette thèse est d'´ etudier l'applicabilité en informatique musicale de deux démarches, une basée sur la géométrie non commutative (la géométrie de l'interaction de Girard) et l'autre s'appuyant sur la théorie des catégories

S. La-géométrie-de, GdI) propose un dépassement du cadre linguistique en logique , les systèmessystèmesévolutifssystèmesévolutifsà mémoire (SEM) modélisent des systèmes complexesàcomplexesà l'aide de la catégorie des graphes dirigés. L'enjeux majeur de ce projet de thèse est celui de mettre enlumì ere les multiples relations entre ces deux approches, i.e. GdI et SEM, qui ne sont qu'apparemment trèstrèséloignées. En effet une même démarche, que l'on pourrait qualifier de ? diagrammatique ?, guide les deux approches, p.82