De l'optimisation à la décomposition de l'ontologique dans la logique de description

Anh Le Pham 1
1 Laboratoire d'Informatique, Signaux, et Systèmes de Sophia-Antipolis (I3S) / Equipe KEWI
SPARKS - Scalable and Pervasive softwARe and Knowledge Systems
Résumé : Le raisonnement efficace dans une grande base de connaissance en logique de description est un défi actuel en raison des inférences "insurmontables", même pour des langages des logiques de description relativement inexpressives. En effet, la présence des axiomes dans la terminologie (TBox) est une des raisons importantes causant une augmentation exponentielle de la taille de l'espace de recherche explorée par les algorithmes d'inférence. Le raisonnement dans la logique de description (LD), c'est essentiellement le test de la relation de la subsomption entre les concepts. Par conséquent, on cherche toujours les expédients pour optimiser ce raisonnement. Des techniques d'optimisation pour améliorer la performance du raisonneur d'une LD se divisent donc naturellement en trois niveaux. Le premier est le niveau conceptuel considérant des techniques pour optimiser les structures d'axiomes dans la TBox. Le deuxième, le niveau algorithmique examinant des techniques pour réduire les exigences de stockage de l'algorithme de tableaux et pour optimiser le test de la relation de subsomption (satisfaisabilité). Le troisième, l'optimisation de requête cherchant des stratégies d'exécution optimales d'une requête d'interrogation dans une base de connaissances. Dans ce mémoire, nous avons étudié une approche de décomposition de l'ontologie s'appelant la "décomposition overlay" qui vise à un deux objectifs principaux : l'optimisation du raisonnement et la méthodologie de conception des ontologies. D'une part l'optimisation pour laquelle nous cherchons à diviser une ontologie dans un ensemble de sous ontologies dont chacune contient une partie de l'ensemble d'axiomes de l'ontologie originale permet d'obtenir ainsi une réduction relative du temps de raisonnement ; d'autre part la méthodologie de conception qui permet de remplacer une ontologie par un ensemble d'ontologies dans une organisation plus ou moins "optimale". Pour le premier objectif, la décomposition overlay d'une ontologie a comme résultat un ensemble de sous-ontologies regroupées dans une ontologie distribuée, appelée ontologie-décomposante (TBox-décomposante) et représentée par la logique de description distribuée. Intuitivement, le fait de pouvoir raisonner parallèlement sur ces sous-ontologies ayant chacune un espace de recherche réduit peut conduire à une réduction du temps relatif du raisonnement. Une propriété importante de cette ontologie est d'être interprétée dans le même domaine que l'ontologie originale. Ceci est une base qui nous suggère la proposition de deux algorithmes de raisonnement pour cette ontologie-décomposante. Concernant l'objectif de méthodologie de conception, nous introduisons deux méthodes de décomposition de l'ontologie reposant sur la décomposition heuristique des graphes. Une méthode repose sur la décomposition selon les séparateurs minimaux des graphes triangulaires et la seconde sur la décomposition selon la mesure des coupes normalisées des régions d'un graphe.
Type de document :
Thèse
Interface homme-machine [cs.HC]. Université Nice Sophia Antipolis, 2008. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [85 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00507431
Contributeur : Estelle Nivault <>
Soumis le : vendredi 30 juillet 2010 - 12:17:51
Dernière modification le : mardi 12 décembre 2017 - 16:08:08
Document(s) archivé(s) le : jeudi 4 novembre 2010 - 10:25:49

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00507431, version 1

Collections

UNICE | I3S | KEWI

Citation

Anh Le Pham. De l'optimisation à la décomposition de l'ontologique dans la logique de description. Interface homme-machine [cs.HC]. Université Nice Sophia Antipolis, 2008. Français. 〈tel-00507431〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

291

Téléchargements de fichiers

788