Skip to Main content Skip to Navigation
Habilitation à diriger des recherches

Ordre(s) et désordre(s) en république : Contribution à une socio-histoire politique de l'Etat, des sciences de gouvernement, du droit et de la justice

Résumé : Mes activités de recherche se sont orientées depuis plusieurs années autour d'un axe principal, la construction de l'Etat, perçue en priorité à travers les genèses et affirmations des politiques pénales, et des instruments, discours, techniques, et pratiques mis en œuvre. Plus récemment, un nouvel axe s'est imposé autour des politiques de justice, des rapports entre justice et politique, droit et politique. Ces thématiques ont été développées dans une dimension française et historique dans l'un des cas (1880-1920), une dimension plus internationale et contemporaine dans l'autre cas. Il s'est agi de "naviguer" ou "basculer" d'une archéologie de la pensée et du politique à l'analyse de la production et "réalité" du politique, à l'analyse de l'action publique Deux axes déterminants articulent l'ensemble de mon HDR : - Les processus d'étatisation et de régulation politique à travers une analyse de l'émergence et ancrage des politiques criminelles et pénales à la fin du XIXème siècle en France et particulièrement des instruments, techniques et savoirs experts. - Les usages socio-politiques du droit et de la justice dans la société française XIX-XXème siècles. La question de la gouvernabilité de la société démocratique est au cœur de mon travail, et cette articulation entre la société civile et le pouvoir politique dans la définition des modalités d'exercice du pouvoir y est centrale. A partir des processus sociaux et politiques décrits, c'est également le pouvoir -ou encore la "gouvernementalité" au sens de Michel Foucault-, à travers ses manifestations, fonctions, légitimations et institutionnalisations que j'ai pour ambition de questionner. Cette démarche vise à interroger la construction du politique entendue comme instance centrale de régulation sociale de la société démocratique et non réductible à la seule action de ce que l'on désigne comme Etat. En conclusion et pour rappel, mon travail s'articule autour d'une réflexion à long terme sur la construction socio-historique de l'Etat républicain, la genèse et la mise en œuvre des politiques, particulièrement des politiques pénales et sociales, en s'attachant particulièrement aux sciences de gouvernement, au rôle de la loi et du droit.
Document type :
Habilitation à diriger des recherches
Complete list of metadatas

Cited literature [83 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00472410
Contributor : Martine Kaluszynski <>
Submitted on : Monday, April 12, 2010 - 8:01:01 AM
Last modification on : Friday, November 20, 2020 - 11:16:06 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 14, 2010 - 6:08:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : tel-00472410, version 1

Collections

Citation

Martine Kaluszynski. Ordre(s) et désordre(s) en république : Contribution à une socio-histoire politique de l'Etat, des sciences de gouvernement, du droit et de la justice. Sciences de l'Homme et Société. Université Pierre Mendès-France - Grenoble II, 2005. ⟨tel-00472410⟩

Share

Metrics

Record views

594

Files downloads

1053