Contribution à l'étude du stress cellulaire potentiellement induit par les ondes millimétriques

Résumé : Pour faire face à la saturation du spectre électromagnétique en matière de communications sans fil, les groupes industriels dominant le marché développent de nouveaux appareils de télécommunications sans fil, qui offriront un débit très élevé combiné à une meilleure confidentialité. Ces systèmes fonctionneront dans des bandes de fréquences autour de 60 GHz, naturellement absentes du spectre électromagnétique environnemental, ce qui suscite des interrogations légitimes quant à leur innocuité. Ce travail de thèse porte sur l'analyse des effets potentiels des rayonnements millimétriques sur la physiologie de la cellule. Nous avons tout d'abord étudié les effets des ondes millimétriques par le biais d'études in vitro, en utilisant différents modèles de cultures de cellules humaines, exposés à différents temps et à différentes fréquences, notamment celles correspondantes à des résonances de groupement moléculaires, comprises entre 57 et 64 GHz. Nous avons étudié l'impact potentiel de ces ondes sur un organite cellulaire, le réticulum endoplasmique, connu pour être sensible à son environnement et impliqué dans de nombreuses pathologies. Nous avons ensuite étudié les effets de la variation de puissance sur des processus physiologiques concernant le réticulum endoplasmique mais aussi sur la synthèse de protéines spécifiques liées à la réponse inflammatoire. Enfin, par la technique de puces à ADN, nous avons réalisé une approche transcriptomique à haut débit, portant sur l'ensemble du génome, afin de déterminer l'existence de gènes cibles sensibles à des expositions aux ondes millimétriques. Plusieurs gènes candidats ont été sélectionnés et serviront de biomarqueurs.
Type de document :
Thèse
Biophysique [physics.bio-ph]. Université Rennes 1, 2009. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00450309
Contributeur : Christophe Nicolas Nicolaz <>
Soumis le : mardi 26 janvier 2010 - 10:52:54
Dernière modification le : mercredi 16 mai 2018 - 11:23:45
Document(s) archivé(s) le : mercredi 30 novembre 2016 - 11:46:16

Identifiants

  • HAL Id : tel-00450309, version 1

Citation

Christophe Nicolas Nicolaz. Contribution à l'étude du stress cellulaire potentiellement induit par les ondes millimétriques. Biophysique [physics.bio-ph]. Université Rennes 1, 2009. Français. 〈tel-00450309〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

621

Téléchargements de fichiers

1056