Décompositions Modales Empiriques. Contributions à la théorie, l'algorithmie et l'analyse de performances

Résumé : La Décomposition Modale Empirique (EMD pour « Empirical Mode Decomposition ») est un outil récent de traitement du signal dévolu à l'analyse de signaux non stationnaires et/ou non linéaires. L'EMD produit pour tout signal une décomposition multi-échelles pilotée par les données. Les composantes obtenues sont des formes d'onde oscillantes potentiellement non harmoniques dont les caractéristiques, forme, amplitude et fréquence peuvent varier au cours du temps. L'EMD étant une méthode encore jeune, elle n'est définie que par la sortie d'un algorithme inhabituel, comportant de multiples degrés de liberté et sans fondement théorique solide. Nous nous intéressons dans un premier temps à l'algorithme de l'EMD. Nous étudions d'une part les questions soulevées par les choix de ses degrés de liberté afin d'en établir une implantation. Nous proposons d'autre part des variantes modifiant légèrement ses propriétés et une extension permettant de traiter des signaux à deux composantes. Dans un deuxième temps, nous nous penchons sur les performances de l'EMD. L'algorithme étant initialement décrit dans un contexte de temps continu, mais systématiquement appliqué à des signaux échantillonnés, nous étudions la problématique des effets d'échantillonnage sur la décomposition. Ces effets sont modélisés dans le cas simple d'un signal sinusoïdal et une borne de leur influence est obtenue pour des signaux quelconques. Enfin nous étudions le mécanisme de la décomposition à travers deux situations complémentaires, la décomposition d'une somme de sinusoïdes et celle d'un bruit large bande. Le premier cas permet de mettre en évidence un modèle simple expliquant le comportement de l'EMD dans une très grande majorité des cas de sommes de sinusoïdes. Ce modèle reste valide pour des sinusoïdes faiblement modulées en amplitude et en fréquence ainsi que dans certains cas de sommes d'ondes non harmoniques périodiques. La décomposition de bruits large bande met quant à elle en évidence un comportement moyen de l'EMD proche de celui d'un banc de filtres auto-similaire, analogue à ceux correspondant aux transformées en ondelettes discrètes. Les propriétés du banc de filtres équivalent sont étudiées en détail en fonction des paramètres clés de l'algorithme de l'EMD. Le lien est également établi entre ce comportement en banc de filtres et le modèle développé dans le cas des sommes de sinusoïdes.
Type de document :
Thèse
Traitement du signal et de l'image. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2007. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [57 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00442634
Contributeur : Gabriel Rilling <>
Soumis le : lundi 21 décembre 2009 - 18:15:34
Dernière modification le : jeudi 19 avril 2018 - 14:54:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 18 octobre 2012 - 11:20:10

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00442634, version 1

Citation

Gabriel Rilling. Décompositions Modales Empiriques. Contributions à la théorie, l'algorithmie et l'analyse de performances. Traitement du signal et de l'image. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2007. Français. 〈tel-00442634〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

512

Téléchargements de fichiers

1802