Localisation et quantification des zones de fuites dans les digues et les barrages par la méthode du potentiel spontané

Résumé : La méthode du potentiel spontané est l'une des seules méthodes géophysiques (avec les mesures de température) à être directement sensible aux écoulements en milieu poreux. En effet, un écoulement de fluide en milieu poreux génère un champ électrique qu'il est possible de mesurer en surface (on parle de phénomène électrocinétique). L'objectif de ce travail de thèse est de montrer l'intérêt et l'utilité de cette méthode dans la détection des fuites ainsi que dans l'estimation des débits de fuite au sein des ouvrages hydrauliques que constituent les digues et les barrages. La simplicité de mise en oeuvre de cette méthode permet une investigation rapide des ouvrages hydrauliques et un diagnostic direct de la présence de fuites. Le travail présenté ici met en application cette méthode de potentiel spontané, aussi bien sur des ouvrages longs (les digues) que sur des ouvrages plus petits en termes d'extension horizontale (les barrages). Dans le cadre de ce travail, différentes investigations ont été réalisées, et de nouvelles techniques ont été développées, basées sur le principe de la mesure de potentiel électrique issu du phénomène électrocinétique, ont été développées dans le but de faciliter la détection, la quantification de zones de fuites éventuelles, ainsi que le rendement des mesures. Nous avons pu, par ailleurs, estimer le débit de fuite d'une digue en terre par méthode inverse à l'aide d'un couplage entre informations sur le potentiel spontané (cartographie) et sur la résistivité électrique (coupe). Le développement de la méthode inverse pour les digues s'est finalisé par l'élaboration d'un système d'inversion automatisé des signaux de potentiel spontané. Les résultats obtenus au cours de cette thèse permettent de valider l'intérêt de la méthode de potentiel spontané pour la localisation et de la détection des zones d'écoulements préférentiels dans les digues et les barrages.
Type de document :
Thèse
Géophysique [physics.geo-ph]. Université de Savoie, 2009. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00381930
Contributeur : Alexandre Boleve <>
Soumis le : mercredi 6 mai 2009 - 17:14:06
Dernière modification le : mardi 29 mai 2018 - 12:50:27
Document(s) archivé(s) le : jeudi 10 juin 2010 - 21:03:59

Identifiants

  • HAL Id : tel-00381930, version 1

Collections

Citation

Alexandre Boleve. Localisation et quantification des zones de fuites dans les digues et les barrages par la méthode du potentiel spontané. Géophysique [physics.geo-ph]. Université de Savoie, 2009. Français. 〈tel-00381930〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

608

Téléchargements de fichiers

3281