Urbanisation et santé à Vientiane (Laos).
Les disparités spatiales de santé dans la ville

Résumé : La santé de la population de Vientiane est appréhendée à partir d'un examen de santé effectué en 2006 auprès de 2042 adultes et 1650 enfants, examen qui concerne les maladies chroniques (diabète et hypertension), de surcharge (surpoids et obésité), de carence (anémie, maigreur et retard de croissance) et infectieuses (contact avec les flavivirus). Ces informations biomédicales sont rapportées au lieu de résidence des individus. Les différentes analyses géostatistiques et cartographiques démontrent que des disparités spatiales de santé existent à Vientiane et que celles-ci sont étroitement liées au niveau d'urbanisation des villages - des unités spatiales intra-urbaines dont on aura discuté la pertinence.
Si cette ville abrite des phénomènes de santé spatialement différenciés, deux types de mécanismes peuvent l'expliquer. Le premier renvoie aux disparités socio-spatiales : les caractéristiques comme l'âge, le niveau d'éducation et le niveau de vie qui sont autant de facteurs de risque, ne sont en effet pas réparties de façon aléatoire à Vientiane. Néanmoins, il serait approximatif d'interpréter les disparités spatiales de santé comme le reflet des disparités socio-spatiales alors que celles-ci restent de faible ampleur à Vientiane en ce début de XXIème siècle. De fait, un second type de mécanisme participe activement à l'inégale répartition des problèmes de santé dans cette ville : les habitants, au-delà de leurs caractéristiques propres, sont d'autant plus touchés par le diabète, l'hypertension, le surpoids et l'obésité et d'autant moins touchés par l'anémie, la maigreur et le retard de croissance qu'ils résident dans un village plus urbanisé. La santé des habitants de Vientiane est étroitement liée au niveau d'urbanisation de leur lieu de résidence parce que celui-ci influence leur mode de vie, c'est-à-dire leurs comportements (alimentaires, de soin, etc.) à travers les équipements qu'il présente et les normes sociales qu'il véhicule.
Bien qu'avérée, l'influence du lieu de résidence sur la santé ne doit pas être considérée comme opérant de façon identique sur tous les habitants de Vientiane : cette influence varie selon leur pratique et leur maîtrise de l'espace (c'est-à-dire leur capital spatial). Cette recherche souligne donc l'influence du lieu de résidence sur la santé des individus sans toutefois céder à un quelconque déterminisme géographique.
Type de document :
Thèse
Géographie. Université de Nanterre - Paris X, 2008. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [222 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00377209
Contributeur : Julie Vallée <>
Soumis le : mardi 21 avril 2009 - 11:23:57
Dernière modification le : jeudi 21 juillet 2016 - 01:07:44
Document(s) archivé(s) le : jeudi 10 juin 2010 - 21:17:37

Identifiants

  • HAL Id : tel-00377209, version 1

Collections

Citation

Julie Vallée. Urbanisation et santé à Vientiane (Laos).
Les disparités spatiales de santé dans la ville. Géographie. Université de Nanterre - Paris X, 2008. Français. 〈tel-00377209〉

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

767

Téléchargements du document

1935