Bimodalité en collisions périphériques et centrales : systématiques et comparaisons

Résumé : La bimodalité dans les collisions d'ions lourds a été observée, ces dernières années, pour différents systèmes sur une large gamme d'énergies incidentes (de 35 MeV/u à 1 GeV/u). Dans cette thèse, nous réalisons une étude systématique du caractère bimodal de la distribution du plus gros fragment produit (Zmax), pour différents systèmes disponibles dans les données INDRA. Les collisions périphériques (Au+Au de 60 à 150 MeV/u et Xe+Sn de 80 à 100 MeV/u) servent de base de travail afin de tester l'influence des différents tris et sélections sur l'observation de la bimodalité. Deux interprétations possibles sont alors envisagées en s'appuyant sur des modèles : soit cette observation est due à la dynamique de la collision (ELIE), soit elle est reliée à la désexcitation d'une source (SMM) signant ainsi une transition de phase. Les résultats supportent la seconde interprétation. On considère alors Zmax comme paramètre d'ordre, et une procédure de repondération de l'énergie d'excitation (E*) permet d'extraire la chaleur latente de la transition. Pour les collisions centrales (Ni+Ni de 32 MeV/u à 74 MeV/u et Xe+Sn de 25 à 50 MeV/u), les événements conduisant à la formation de mono-source sont isolés par l'intermédiaire d'une méthode statistique (Analyse Factorielle Discriminante). La bimodalité sur Zmax est alors étudiée, en cumulant les différentes données disponibles selon l'énergie incidente et en appliquant la repondération sur la distribution d'énergie d'excitation ainsi obtenue. Le comportement bimodal est beaucoup moins net que celui observé dans les collisions périphériques. Les raisons de cette différence sont discutées.
Type de document :
Thèse
Physique Nucléaire Théorique [nucl-th]. Université de Caen, 2008. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00354154
Contributeur : Sandrine Guesnon <>
Soumis le : lundi 19 janvier 2009 - 10:28:33
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:12
Document(s) archivé(s) le : samedi 26 novembre 2016 - 04:24:18

Identifiants

  • HAL Id : tel-00354154, version 1

Citation

D. Mercier. Bimodalité en collisions périphériques et centrales : systématiques et comparaisons. Physique Nucléaire Théorique [nucl-th]. Université de Caen, 2008. Français. 〈tel-00354154〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

339

Téléchargements de fichiers

154