Modélisation de la dynamique d'une population de vers de terre Lumbricus terrestris au champ.
Contribution à l'étude de l'impact des systèmes de culture sur les communautés lombriciennes

Résumé : Les lombriciens représentent une composante majeure de la macrofaune du sol et sont souvent présentés comme bioindicateurs de la biodiversité et de la qualité du sol. Par ailleurs, ils sont des ingénieurs de l'écosystème car ils modifient directement ou indirectement la disponibilité des ressources pour d'autres organismes tels que les plantes et les microorganismes. Ils ont un rôle important dans les agrosystèmes car ils participent aux processus qui influencent les composantes physique, chimique et biologique du sol.
L'enjeu majeur de ce travail est de comprendre et de modéliser l'évolution des populations de lombriciens dans un champ cultivé et d'étudier l'impact de certains systèmes de culture sur les communautés lombriciennes. L'outil que nous avons mis en place, WORMDYN est un modèle stochastique de dynamique des populations basé sur un modèle matriciel et structuré en classes de stades de développement (cocons, juvéniles, sub-adultes et adultes). Il prédit l'évolution des populations du ver L. terrestris dans des parcelles labourées et dans des parcelles travaillées superficiellement. Les paramètres de ce modèle, estimés en partie grâce à des données issues de la littérature, dépendent de la température et de l'humidité du sol qui sont les facteurs clés influençant la dynamique à court terme de cette espèce de vers de terre.
Ce travail de thèse comporte une première partie méthodologique. L'étude de la dynamique des populations lombriciennes a nécessité un nombre important de prélèvements en champ cultivé. Or, diverses méthodes sont classiquement utilisées pour l'échantillonnage des lombriciens. Nous avons donc cherché à déterminer la méthode de prélèvement la plus adéquate, c'est-à-dire alliant efficacité et sécurité du manipulateur. Une première partie est donc consacrée à l'étude et à la comparaison de trois produits chimiques utilisés pour le prélèvement des lombriciens.
Dans un deuxième temps, la thèse présente la structure du modèle WORMDYN. La capacité du modèle à représenter la réalité est testée en confrontant les sorties aux mesures faites en parcelles expérimentales. Une analyse de sensibilité désigne les paramètres influençant fortement les sorties du modèle et met ainsi en évidence des pistes d'amélioration possibles.
Enfin, dans le but de discuter des impacts de systèmes de culture sur les communautés lombriciennes, nous avons récolté des données sur un essai de longue durée comprenant trois systèmes : biologique, conventionnel et un système sous couvert végétal permanent. Par ailleurs, les résultats nous permettent d'étudier le comportement de WORMDYN dans d'autres situations et de dégager des pistes d'amélioration du modèle.
Type de document :
Thèse
Sciences de la Terre. AgroParisTech, 2008. Français. <NNT : 2008AGPT0057>


https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-00336523
Contributeur : Céline Pelosi <>
Soumis le : mardi 4 novembre 2008 - 13:32:24
Dernière modification le : mardi 30 août 2016 - 12:33:28
Document(s) archivé(s) le : lundi 7 juin 2010 - 22:44:42

Identifiants

  • HAL Id : tel-00336523, version 1

Collections

Citation

Céline Pelosi. Modélisation de la dynamique d'une population de vers de terre Lumbricus terrestris au champ.
Contribution à l'étude de l'impact des systèmes de culture sur les communautés lombriciennes. Sciences de la Terre. AgroParisTech, 2008. Français. <NNT : 2008AGPT0057>. <tel-00336523>

Exporter

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

506

Téléchargements du document

4947