. Masson and . Zaoui, Deux formulations sont actuellement disponibles, mais aucune des deux n'a finalementétéfinalementété retenue. En effet, celle proposée par Masson [Masson, 1998] est assez lourde puisqu'elle nécessite un passage par l'espace complexe C, et le recours aux transformées de Laplace-Carson] a ´ ecrit une version simplifiée (restant dans l'espace réel R), Les modèlesmodèlesà champs moyens envisageablesétaientenvisageablesétaient donc principalement la r` egle en ? ([Cailletaud ou les formulations par linéarisation affine en formulationélastoviscoplastiqueformulationélastoviscoplastique ([Masson, 1987.

L. Monocristallinesétudiéesmonocristallinesétudiées and .. , 18 1.3.1 Définitions généralement communes aux modèles de plasticité cristalline. 20 1.3.2 Approche quasi-physique : le modèle de, p.22

.. Mise-en-oeuvre-expérimentale, 29 2.1.1 Caractérisation de la texture, p.29

.. Méthode-d-'identification-proposée, 33 2.2.1 Définition générale de la méthode, 33 2.2.2 Pré-identification par modèlè a champs moyens . . . . . . . . . . . . . . 34

X. Mesure-de-texture-par-diffraction-aux-rayons, 191 C.1.1 Caractérisation de la texture cristallographique

E. Mesures-de-texture, 193 C.2.1 Mesure de texture sur la tôle n ? 1

.. La-transformée-de-radon, Utilisation des transformées de Radon dans l'analyse de microstructures 215 E.1 Détection desparalì elismes, 217 E.2 Mise en oeuvre dans l'analyse de notre microstructure . . . . . . . . . . . . . . 218 LISTE DES TABLEAUX

M. Loi-monocristalline, ´ ecoulement ? ? s est de type Norton viscoplastiquè a seuil. L'´ ecrouissage cinématique non linéaire x s est décritdécrità l'aide d'une variable interne ? s . L'´ ecrouissage isotrope r s dépend d'une capacité de durcissement Q et d'une matrice d'´ ecrouissage h sr décrivant les interactions entre systèmes de glissement. Cette loi est dite phénoménologique cristalline [Méric et Cailletaud, p.129, 1991.

.. Coefficients-de-la-loi-monocristalline-phénoménologique-méric-cailletaud, Méric et Cailletaud, 1991] identifiés sur courbe expérimentale de chargement cyclique traction-compression, p.129

E. Résultats-statistiques-des-cartographies and .. , 209 TABLE DES FIGURES 2.4 (a) Photo de la machine de traction in situ du LMS. (b) Géométrie de l'´ eprouvette de traction prélevée dans une, p.32

. Tabourot, Identification par calcuí eléments finis des lois monocristallines de Tabourot, Méric-Cailletaud [Méric et Cailletaud, p.45, 1991.

.. Microstructure-jaune, Volume représenté : 350 x 350 x 700 µm 3 . (a) Segmentation du volume pour séparer les phases en présence. (b) Détection de l'isosurface, et triangulation. (c) Maillage obtenu (´ elémentstétrà edriques linéaires, 1 500 000 degrés de liberté) La zircone est ici en rouge, p.67

. Musienko, A gauche : champ expérimental. A droite : champ obtenu par calculsélémentscalculséléments finis, avec une microstructure représentative, un maillage libre fin respectant les joints de grains, et des conditions aux limites de déformation homogènes aux contours, p.67, 2007.

.. De-poisson, Exemple de simulation de microstructure obtenue avec un modèle de type feuille mortè a grains primaires constitués de polygones, p.96

.. Microstructure-obtenue, Les grains sont non convexes, la dispersion de tailles de grains est respectée, et la présence de macles conservée

?. Min, Essai cyclique de traction-compression sur machine de type MTS avec contrôleur Testar 2S, d'une capacité statique de 100 kN, avec un groupe hydraulique de 20 l, p.128

.. Et-cailletaud, Confrontation des courbes d'´ ecrouissage obtenues macroscopiquement pour différentes transition d'´ echelles, sur un cycle complet avec la loi monocristalline phénoménologique cristalline de Méric

.. Grossissement-x200 and . François, Les joints de grains du polycristal se distinguent en limite des lignes de glissement, mettant en valeur les lignes de glissement simple sur plusieurs grains. La grille blanche qui appara??tappara??t sur les images est une microgrille d'or déposéè a la surface de l'´ echantillon pour effectuer des mesures des champs par corrélation d'images. Observations effectuées sous microscopé electroniquèelectroniquè a balayage, enélectronsenélectrons secondaires, Observation de glissement simple lors de nos essais, sur la tôle n ? 2, p.181, 1991.

E. Cartographie, une surface d'1 mm 2 sur la tôle n ? 1, i.e. le cuivre laminé laminéà chaud, puisàpuisà froid, et recristallisé (essai cisaillement-tractionàtractionà 0 ? ), p.211

E. Cartographie and .. , 1 mm 2 sur la tôle n ? 2, i.e. le cuivre laminé laminéà chaud uniquement (essai cyclique) 211 D.5 Représentation schématique d'une macle dans le réseau c.f.c. Le plan de la figure est le plan (110) Les plans A 1 et A 2 sont des plans de maclage, p.212, 2000.

.. Analyse-de-la-cartographie-ebsd-effectué-sur-le-cuivre-laminélaminéà-chaud, sur une surface de 500 µm 2 Allongement des grains (rapport du grand axe sur le petit axe de l'ellipsé equivalente), p.213