« Ce métis qui nous trouble »
Les représentations du Brésil dans l'imaginaire politique angolais :
l'empreinte de la colonialité sur le savoir

Résumé : Cette thèse analyse les usages des images du Brésil dans les divers registres du discours des acteurs politiques angolais. Le but est de les utiliser comme clef pour comprendre comment ces acteurs se définissent eux-mêmes, comment ils expliquent la réalité actuelle de leur pays et comment ils élaborent leurs projets de société. L'analyse démontre l'empreinte de structures introduites par la colonisation dans les discours angolais. En d'autres termes, le Brésil reste vu via les lunettes de la colonisation : soit il est défini par ces acteurs angolais comme un nouveau colonisateur, soit il est vu comme une entité politique avec qui l'Angola partage une identité commune, fondée sur le phénomène de la colonisation portugaise subie par les deux pays et sur le phénomène colonial de la traite d'esclaves qui a envoyé au Brésil des milliers des personnes issues des territoires qui aujourd'hui composent l'Angola. Cette empreinte des structures discursives coloniales est considérée comme marqueur de colonialité, concept théorique choisi pour sa capacité à fournir une grille d'analyse discursive de ce qui est continuité et rupture, des discours de l'époque coloniale aux discours politiques propagés actuellement dans la société angolaise. On cherche à démontrer l'existence du lien entre les discours politiques de l'Angola indépendant et les manières de définir l'espace angolais que la métropole coloniale a imposées aux colonisés. On le trouve notamment dans les nouvelles formes de définir l'identité angolaise, qui reproduisent d'anciennes manières de structuration des arguments et d'anciennes notions, dont celle de « race », toujours actionnée, est la plus représentative. La définition du Brésil en tant que métis, propagée dans la plupart des discours de tous les courants politiques angolais, reflète les tensions que la question de la couleur de la peau provoque toujours au sein de la société angolaise.
Type de document :
Thèse
Sciences de l'Homme et Société. Institut d'études politiques de Bordeaux; Université Montesquieu - Bordeaux IV, 2006. Français
Liste complète des métadonnées


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00300187
Contributeur : Christine Gaulin Cazenave <>
Soumis le : jeudi 17 juillet 2008 - 15:52:18
Dernière modification le : vendredi 18 novembre 2016 - 01:07:41
Document(s) archivé(s) le : lundi 31 mai 2010 - 18:43:12

Identifiants

  • HAL Id : tel-00300187, version 1

Citation

Juliana Marçano Santil. « Ce métis qui nous trouble »
Les représentations du Brésil dans l'imaginaire politique angolais :
l'empreinte de la colonialité sur le savoir. Sciences de l'Homme et Société. Institut d'études politiques de Bordeaux; Université Montesquieu - Bordeaux IV, 2006. Français. <tel-00300187>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

1443

Téléchargements du document

1419