Étude mécanique de la crise sismique sud-islandaise de juin 2000 par modélisation numérique tridimensionnelle : effets rhéologiques et géométriques

Résumé : Au niveau d'une zone transformante atypique se situant au sud-ouest de l'Islande, une série de séismes majeurs (MW = 6,5) s'est produite en juin 2000. De nombreuses données InSAR et GPS couvrent les différentes phases d'un cycle sismique. L'utilisation d'un code de calcul numérique fondé sur une méthode d'éléments finis a permis d'explorer les influences sur la déformation des hétérogénéités présentes au niveau de la zone sismique sud islandaise. Dans la phase co-sismique, l'hypothèse majeure est la rigidification de la lithosphère avec la profondeur. Dans la phase post-sismique, la géométrie des couches rhéologiques a également une influence, ainsi que l'étude simultanée des différents processus associés (relaxations visco- et poro-élastique, afterslip...). Enfin, la répartition asymétrique des contraintes lors de la phase inter-sismique due à l'amincissement de la croûte vers l'ouest semble être un facteur essentiel pour expliquer la migration est-ouest observée dans la sismicité
Type de document :
Thèse
Planète et Univers [physics]. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2006. Français
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00268203
Contributeur : Williams Exbrayat <>
Soumis le : lundi 31 mars 2008 - 17:05:14
Dernière modification le : jeudi 12 mars 2015 - 11:52:36
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 septembre 2012 - 12:00:19

Identifiants

  • HAL Id : tel-00268203, version 1

Collections

Citation

Loïc Dubois. Étude mécanique de la crise sismique sud-islandaise de juin 2000 par modélisation numérique tridimensionnelle : effets rhéologiques et géométriques. Planète et Univers [physics]. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2006. Français. <tel-00268203>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

622

Téléchargements du document

590