Synthèse et évaluation de nouveaux nucléosides ciblant l'hépatite C dans un système réplicon

Résumé : Le virus de l'hépatite C est un problème de santé publique majeur, puisque 180 millions de personnes sont chroniquement infectées dans le monde, et sont susceptibles de présenter une cirrhose ou un cancer du foie. Un seul traitement a été approuvé, à base de Ribavirine et d'interféron alpha, mais il permet de traiter moins de 50 % des personnes infectées, et présente de nombreux effets secondaires. Devant ce constat, il parait urgent d'aboutir à une polythérapie plus adaptée. En dépit du succès des nucléosides en chimie antivirale, visant plusieurs enzymes clefs intervenant dans la réplication virale, peu d'entre eux ont été conçus pour viser l'ARN polymérase ARN dépendante nécessaire au VHC. Dans cette optique, de nouveaux dérivés carbocycliques de la Ribavirine, et des dérivés nucléosidiques du type 5-haloéthynyl- ou 5-(1,2-dihalo)vinyluracile, ont été synthétisés en utilisant deux méthodes : la réaction de Sonogashira et la cyclisation 1,3-dipolaire. Ce sont des outils puissants de la chimie organique qui permettent l'accès à de nouvelles structures nucléosidiques et la réalisation de modifications chimiques ultérieures. Les nouveaux composés ainsi préparés ont été testés pour leur activité antivirale.
Type de document :
Thèse
Autre. Université d'Orléans, 2006. Français
Domaine :
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00250329
Contributeur : Laurent Robin <>
Soumis le : lundi 11 février 2008 - 16:25:38
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 12:10:02
Document(s) archivé(s) le : vendredi 25 novembre 2016 - 20:25:11

Identifiants

  • HAL Id : tel-00250329, version 1

Citation

Nicolas Joubert. Synthèse et évaluation de nouveaux nucléosides ciblant l'hépatite C dans un système réplicon. Autre. Université d'Orléans, 2006. Français. 〈tel-00250329〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

282

Téléchargements de fichiers

1282