Des armes aux urnes, Processus de paix et réinsertion politique des anciennes guérillas en Colombie et au Salvador

Résumé : La Colombie et le Salvador ont connu des conflits armés où aucune des deux parties n'a réussi à s'imposer. L'enchevêtrement des dimensions politiques et militaires parcourt ces conflits et détermine leur possible résolution. Des solutions ignorant cette double dimension ont ainsi échoué. La paix a pu être obtenue grâce à des accords prévoyant la démobilisation des guérillas et des réformes politiques. Ces « transitions insurgées », conduites par les acteurs en conflit, construites sur l'abandon de la violence, ont aboutit à des scènes politiques pacifiques, où s'affrontent par les urnes les parties autrefois en guerre. La formulation de ces liens dans les Accords signés au Salvador permet la fin du conflit, et la transformation du FMLN en parti politique. En Colombie, cette conjonction n'est que temporaire, la démobilisation de guérillas contribuant à la réussite de la Constituante. Le caractère partiel du processus se reflète dans l'intensification postérieure du conflit armé.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00241152
Contributeur : David Garibay <>
Soumis le : mercredi 6 février 2008 - 10:33:11
Dernière modification le : mardi 20 novembre 2018 - 01:20:11
Document(s) archivé(s) le : samedi 8 mai 2010 - 00:10:21

Identifiants

  • HAL Id : tel-00241152, version 1

Citation

David Garibay. Des armes aux urnes, Processus de paix et réinsertion politique des anciennes guérillas en Colombie et au Salvador. Science politique. Institut d'études politiques de paris - Sciences Po, 2003. Français. ⟨tel-00241152⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

786

Téléchargements de fichiers

4798