Essais sur la qualité de l'éducation et la croissance économique

Résumé : Cette thèse a pour principal objectif d'apporter des contributions dans les domaines de l'économie de l'éducation, ainsi que la macroéconomie de la croissance. La thèse est structurée en deux parties et comprend trois chapitres dans chaque partie. La première partie est d'ordre macro-économique, tandis que la seconde tend à préciser certaines visions d'ordre micro-économique pour compléter des interrogations issues de l'approche globale de la qualité de l'éducation.
La première partie consiste à développer la méthodologie de construction d'indicateurs alternatifs sur la qualité et l'inégalité du capital humain. Les indicateurs sur la qualité du capital humain sont construits sur la base des enquêtes internationales sur les acquis des élèves. A partir de ces bases de données et de leur ancrage, nous procédons à une estimation de leur impact sur la croissance économique. Nous basons notre analyse sur l'approche théorique de Nelson et Phelps, dans laquelle c'est l'efficience du stock d'éducation qui stimule la croissance économique. Après cette étape, une recherche des facteurs expliquant la qualité des systèmes éducatifs est entreprise, en suivant l'approche théorique néoclassique de l'entreprise. En nous basant sur une approche macro-économique, deux indicateurs de mesure de la performance des systèmes éducatifs sont utilisés : le premier concerne nos indicateurs construits dans le chapitre 1, tandis que l'indicateur alternatif est le taux net de scolarisation du secondaire.
La seconde partie est consacrée à l'analyse micro-économique des déterminants de la performance des systèmes éducatifs. En premier lieu, une étude microéconométrique sur les inégalités scolaires à l'école primaire, pour 21 pays européens, permet de préciser comment peuvent se générer les différences qui limitent l'obtention d'un niveau de qualité homogène et donc d'une mesure globale de la qualité éducative. Par ailleurs, en utilisant une méthodologie originale, nous revisitons l'effet de la taille des classes au secondaire pour 35 pays. Nous démontrons qu'au vu des coûts économiques engendrés, suite à un redéploiement de la taille des classes, l'effet d'une réduction de la taille des classes est très souvent loin d'être Pareto optimale. Il reste néanmoins des pays pour lesquels la réduction de la taille des classes apparaît comme étant un choix de politique éducative judicieux (à l'image de la Bolivie). Si l'amélioration de la qualité des systèmes éducatifs ne trouve pas de voie unique pour l'ensemble des pays, nous montrons qu'il est possible d'apporter des recommandations de politique éducative spécifiques pour chacun des pays analysés, ceci tout en conservant la vision économique globale de la production de services éducatifs qui constituait notre point d'entrée.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00225076
Contributeur : Bertille Theurel <>
Soumis le : mercredi 30 janvier 2008 - 12:07:41
Dernière modification le : mercredi 13 mars 2019 - 15:40:42
Document(s) archivé(s) le : vendredi 30 avril 2010 - 21:55:07

Fichier

Identifiants

  • HAL Id : tel-00225076, version 1

Collections

Citation

Nadir Altinok. Essais sur la qualité de l'éducation et la croissance économique. Economies et finances. Université de Bourgogne, 2007. Français. ⟨tel-00225076⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1150

Téléchargements de fichiers

5998