Sondes fluorescentes pour l'ADN : marquages covalent et non-covalent.

Résumé : Le marquage fluorescent de biomolécules est devenu un outil incontournable en biologie. Dans ce contexte, nous avons conçu de nouvelles sondes fluorescentes pour l'ADN.
Le marquage non-covalent d'ADN quadruplexe (ADN-G4) par reconnaissance structurale a été étudié. Les propriétés mitigées des composés obtenus en conjuguant un ligand d'ADN-G4 à des sondes fluorescentes nous ont conduit à étudier le Thiazole Orange (TO), dont la fluorescence est exaltée par l'ADN. Le TO a une forte affinité pour l'ADN-G4, qui exalte fortement sa fluorescence. L'affinité d'un ligand d'ADN-G4 peut donc être évaluée par déplacement compétitif de cette sonde. De plus, l'ADN-G4 constitue une matrice favorisant le transfert d'énergie entre un ligand de G4 et le TO.
Des sondes de taille réduite, avec une forte absorption biphotonique et permettant le marquage covalent d'ADN ont ensuite été développées. Certaines de ces sondes présentent une exaltation de fluorescence en présence d'ADN.
Type de document :
Thèse
Domaine :
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [70 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00202422
Contributeur : Clémence Allain <>
Soumis le : dimanche 6 janvier 2008 - 14:24:20
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 01:32:33
Document(s) archivé(s) le : jeudi 27 septembre 2012 - 13:45:16

Identifiants

  • HAL Id : tel-00202422, version 1

Citation

Clémence Allain. Sondes fluorescentes pour l'ADN : marquages covalent et non-covalent.. Autre. Université Pierre et Marie Curie - Paris VI, 2006. Français. ⟨tel-00202422⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

661

Téléchargements de fichiers

8483