Une littérature qui ne passe pas. Récits de captivité des prisonniers de guerre français de la Seconde Guerre mondiale (1940-1953)

Résumé : Tout comme les récits de déportation politique et raciale, les récits de captivité des prisonniers de guerre français de la Seconde Guerre mondiale présentent un intérêt non négligeable, du point de vue historique, documentaire, idéologique, mais aussi littéraire.
Entre 1940 et 1953, pas moins de 188 récits — témoignages, journaux, romans — furent publiés, qui constituent un corpus riche qui n'a pas été étudié jusqu'à présent. Cette thèse de doctorat entreprend de démêler, à travers l'étude du contexte littéraire et politique de l'époque, les différents enjeux qui gravitent autour de ces récits.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00194520
Contributeur : Laurent Quinton <>
Soumis le : jeudi 6 décembre 2007 - 16:18:42
Dernière modification le : vendredi 23 mars 2018 - 14:02:59
Document(s) archivé(s) le : lundi 12 avril 2010 - 06:28:21

Identifiants

  • HAL Id : tel-00194520, version 1

Citation

Laurent Quinton. Une littérature qui ne passe pas. Récits de captivité des prisonniers de guerre français de la Seconde Guerre mondiale (1940-1953). Littératures. Université Rennes 2, 2007. Français. ⟨tel-00194520⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1185

Téléchargements de fichiers

12483